États-Unis : première victoire de Trump face au constructeur Ford

FDS
04/01/2017
01:26

États-Unis : première victoire de Trump face au constructeur Ford

C’est une décision qui a beaucoup plu à Donald Trump. Le PDG de Ford vient d’annoncer la relocalisation de sa production aux États-Unis en renonçant à construire une usine au Mexique. Une décision qui résonne comme une victoire pour Donald Trump qui a axé toute sa campagne sur le « made in America ».


03/01/2017

Le futur président américain a menacé le constructeur auto d’instaurer des droits de douanes sur ses voitures fabriquées au Mexique. Dans la foulée, Ford a annulé un investissement dans le pays.

Ford a annoncé mardi qu’il annulait un investissement de 1,6 milliard de dollars prévu dans son usine mexicaine de San Luis Potosi. Le constructeur américain a en revanche dévoilé un investissement de 700 millions pour son site de Flat Rock, dans le Michigan, qui, selon lui, crééra 700 emplois sur place – contre 2.800 créations de postes initialement prévus au Mexique.

En novembre, Ford était déjà revenu sur son intention d’installer une nouvelle ligne de production au Mexique en 2018. Il avait alors choisi d’investir dans un site du Kentucky. Une décision prise dans la foulée d’un tweet à charge de Donald Trump envers le groupe. Les dirigeants de Ford avaient alors reconnu avoir changé leur fusil d’épaule pour satisfaire le futur président.

Les Échos