"Fuck white people !" : un Américain torturé par des racistes anti-Trump Les décennies d’abrutissement "antiraciste" portent leurs fruits

E&R
05/01/2017
13:24

"Fuck white people !" : un Américain torturé par des racistes anti-Trump Les décennies d’abrutissement "antiraciste" portent leurs fruits

Selon Fox 32, la police de Chicago enquêterait sur une vidéo tournée par le biais de l’application Facebook Live. On y voit un jeune homme blanc torturé par un groupe d’individus. L’un d’entre-eux lance « n*que Donald Trump », « n*que les Blancs ».

Fox 32 a déclenché une tempête sur les réseaux sociaux le mercredi 4 janvier. Le site de la chaîne a publié un article informant que la police de Chicago enquêterait sur une vidéo montrant un jeune homme décrit comme « handicapé mental » être torturé par un groupe d’agresseurs. Selon Fox 32, la police de la plus grande ville de l’Illinois a été mise au courant de l’existence de la vidéo le 3 janvier dans l’après-midi.

Toujours selon la chaîne conservatrice, une jeune afro-américaine aurait diffusé la vidéo sur Facebook. La description que fait Fox 32 fait froid dans le dos : « La victime est frappé à plusieurs reprises, il est scalpé, le tout alors qu’il est attaché et bâillonné. »

Outre la violence de la vidéo, si l’affaire a déclenché une véritable tornade sur les réseaux sociaux, c’est à cause des déclarations que l’on peut entendre de la part d’un des suspects. Ce dernier lance : « F*** Donald Trump ! F*** white people ! »

De quoi faire dire à plusieurs utilisateurs de Twitter qu’il s’agit d’un crime de haine.

Toujours selon les informations de Fox 32, quatre personnes seraient actuellement en détention et la victime recevrait des soins à l’hôpital. La chaîne américaine affirme que, pour le moment, aucune charge n’a été retenue. Face aux interrogations outrées du public, le commissaire de la police de Chicago Eddie Johnson, visible dans le reportage de Fox 32, considère qu’il pourrait ici ne pas s’agir de « crime de haine » mais de simple « stupidité » de la part de jeunes voulant faire le buzz.

Une compilation de commentaires médiatiques et policiers (vidéo en anglais non sous-titrée) :