Jean-Yves Le Drian provoque la fureur des Israéliens avec son "risque d’apartheid"

E&R
28/05/2021

Jean-Yves Le Drian provoque la fureur des Israéliens avec son "risque d’apartheid"

Décidément, les dirigeants israéliens ont du mal à assumer leur politique raciste et colonialiste, que le monde entier peut voir. Leur surréaction est à la hauteur de leur déni.

Pourtant les propos de Le Drian sont tout sauf violents : la réalité est bien plus choquante que ses quelques mots !

Il ne reste plus que les mensonges grossiers d’un Netanyahou pour se protéger d’une vérité qui crève les yeux.

– La Rédaction d’E&R –

 

L’ambassadeur de France en Israël a été convoqué ce 27 mai au ministère israélien des Affaires étrangères après des remarques jugées « choquantes » du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian sur un « risque d’apartheid » dans la région, selon un porte-parole du ministère israélien.

Durant cet entretien à Jérusalem, qui a été confirmé à l’AFP par une source diplomatique française, le ministre des Affaires étrangères Gaby Ashkenazy a indiqué à l’ambassadeur Eric Danon que les propos du ministre français étaient « inacceptables, sans fondement et déconnectés de la réalité ».

« Une affirmation éhontée, fausse et sans fondement »

Celui-ci avait déclaré le 23 mai, dans le cadre de l’émission du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, que « si d’aventure on avait une autre solution que la solution à deux Etats, on aurait alors les ingrédients d’un apartheid qui durerait longtemps ». « Le risque d’apartheid est fort si on continue à aller dans une logique à un État ou du statu quo. Même le statu quo produit cela », avait ajouté le chef de la diplomatie française.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait fustigé ces propos le 26 mai lors de la cérémonie de commémoration, exprimant « sa vive protestation » auprès du gouvernement français. « Le ministre [français] a déclaré qu’Israël pourrait devenir un Etat d’apartheid [...] une affirmation éhontée, fausse et sans fondement », avait déclaré en hébreu le chef du gouvernement israélien. « Nous n’accepterons aucune leçon de morale hypocrite et mensongère sur cette question », avait-il prévenu.

 
Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page