Le grand malaise des agriculteurs français

02/07/2016
17:30

Le grand malaise des agriculteurs français

La France est le premier producteur agricole de l’Union européenne mais une partie de ses paysans sont déprimés. Les raisons de leur malaise sont nombreuses : course au rendement, contraintes administratives, chute des prix de vente, surendettement… Des difficultés qui poussent certains d’entre eux au suicide. Officiellement, ils sont 200 à passer à l’acte chaque année. A la rencontre de paysans frappés de plein fouet par la crise.

Des reporters ont arpenté la Bretagne, l’une des principales régions agricoles de France, à la rencontre d’agriculteurs qui se sentent de plus en plus isolés. Ces derniers leur ont confié leurs doutes et leur colère, notamment provoquée par la chute des cours de productions laitières ou animales.

Parmi eux, Jacques Jeffredo, un maraîcher breton qui a érigé en octobre 2015 quelque 600 croix blanches devant une basilique du Morbihan. Le but de son initiative : symboliser les 600 agriculteurs qui, selon lui, se donnent la mort chaque année.