"Macron, visa" crient de jeunes Algériens au président français

E&R
07/12/2017
05:19

"Macron, visa" crient de jeunes Algériens au président français

À peine le jeune président français avait-il posé le pied sur la rue Larbi Ben Mhid lors de sa visite éclair à Alger mecredi 6 décembre 2017, que des jeunes Algériens l’accostaient en criant « Macron, visa » ! L’expression d’un besoin quelque peu familière et réductrice, mais qui résume bien la relation ambivalente entre les deux pays.

Le président français a pu mesurer la popularité intacte de la France en Algérie... Il s’est prêté à de nombreux selfies et à un jeu de questions réponses qui tournaient souvent autour de la question des visas accordés par la France aux Algériens travaillés par l’envie de quitter leur beau pays.

Le double langage de Macron en Algérie : une louche pour la repentance, une louche contre la repentance

Fidèle à sa technique qui lui a valu le succès électoral et populaire que l’on sait, Emmanuel Macron a joué le chaud et le froid lorsqu’un jeune Algérien l’a interpellé sur la colonisation et la repentance...

La séquence du jeune homme qui interpelle le président a fait le tour du monde franco-algérien.

Le jeune Algérien : « Il faut que la France assume son passé colonial vis-à-vis de l’Algérie. »

Macron  : « Oui ça y est, ça fait longtemps qu’elle l’a assumé... Il y a des Français qui aiment encore terriblement l’Algérie, qui ont fait de belles choses, il y en a qui ont fait des choses atroces, on a cette histoire entre nos, mais moi j’en suis pas prisonnier. Mais vous, vous avez quel âge ? »

Le jeune Algérien : « J’ai 26 ans. »

Macron  : « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation ! Qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? Vous votre génération elle doit regarder l’avenir ! »

Pour information, les demandes de visas pour la France sont en augmentation et la France accueille toujours plus de jeunes Algériens.