Nouvelles du front du choc migratoire : Jacques Attali en lévitation

E&R
12/08/2017
02:00

Nouvelles du front du choc migratoire : Jacques Attali en lévitation

Pendant que le général Haftar pose ses conditions aux Européens pour bloquer l’invasion migratoire de l’Afrique vers l’Europe via l’Italie et équiper accessoirement gratos son armée de matériel moderne afin d’évincer son concurrent civil Sarraj, les migrants continuent d’affluer sur les côtes de l’Europe méditerranéenne. Il y a un compteur de la dette, dont les pouvoirs se servent pour asservir leurs peuples et les faire raquer, pourquoi ne pas installer un compteur officiel de migrants ?

La nouveauté de la semaine, c’est l’apparition de bateaux sur les plages espagnoles, l’Italie commençant à réagir un peu durement à l’invasion. En Espagne, malgré les manifestations pro-migrants, pardon, pro-réfugiés à Barcelone, on voit arriver ces nouveaux Espagnols d’un œil méfiant. Mais la France n’échappe pas au choc, et prend sa part dans ce colossal déplacement de population voulu par l’oligarchie mondialiste, qui a placé ses pions aux commandes un peu partout dans les pays européens, des pions politiques qui sont obligés de trahir les désirs et les intérêts de leurs peuples respectifs.

Le pouvoir, comme avec cette soi-disant « étude », tente tout pour retourner la résistance générale à la destruction de la nation, même si ce n’est pas encore très organisé. Le peuple, par définition, n’est pas organisé ; l’oligarchie, elle, l’est. Et ça fait toute la différence. Le temps que la comprenette remonte jusqu’au cerveau... Le peuple est un dinosaure, avec un gigantesque corps et un tout petit cerveau. Il faut lui marcher sur la queue de manière assez brutale et répétée pour qu’il réagisse mollement. Cependant, ici et là, le grand saurien malade réagit :

Du côté de l’oligarchie, malgré le tort fait aux Français jusque dans les plus petits villages, on insiste. L’agenda a été décidé, et rien ne l’arrêtera. Fidèle à sa légende de diseuse de mauvaise aventure, le mage Attali nous promet encore plus d’invasion. Au moins, avec lui, on est fixé. On ne sait pas s’il vivra assez longtemps (le bougre va sur ses 74 ans) pour voir la réalisation de son rêve eschatologique, à savoir un gouvernement mondial basé à Jérusalem qui serait 100% juive avec lui et ses potes aux commandes, mais les années ne semblent pas avoir d’influence sur son influence maléfique. Pour notre pays, cela va sand dire.

En Grèce, que l’on oublie un peu trop souvent car on a tendance à se regarder le nombril ouest-européen, les migrants manifestent déjà pour de meilleures conditions de vie et le départ vers le pays de leur choix, là où ils trouveront autre chose qu’un pays rendu exsangue par la politique conjointe du FMI et de la BCE, ces amis de l’humanité. Normal, l’oligarchie les leur a promises et leur a facilité le voyage, pour les subventionner avec l’argent de contribuable impuissants. Toujours ce grand saurien malade...

Eh oui, rien ne se perd dans la nature (politique) : les nouvaux arrivants gagnent des droits... qui sont retirés progressivement aux habitants des pays hôtes. Et pas question de récalcitrer, la Police de la Pensée socialo-sioniste – c’est la PPSS ou P2S2, plus cool – veille !

Quant à ceux qui ont proposé poliment de « trier » les migrants – la gaffe du coup pas très socialo-sioniste de notre ministre de l’Intérieur Gérard Gaston Lagaffe Collomb dans le JDD du 6 août 2017 – dans un esprit de rationalité, tous les feux du ciel leur tombent sur la tête :

Car selon le mage Attali, les choses iront mieux en Europe avec ces fleuves de sang neuf (ça fait quand même 30 ans qu’il nous promet que ça va aller mieux avec l’Europe et on a toujours rien vu venir, à part le chômage massif et l’immigration massive, mais on garde confiance) :

OK, on va faire confiance à nos élites qui ont fait l’ENA, on va attendre les 60 millions d’Africains affrétés par l’empire pour voir ce que ça donne... Vivement les lendemains qui chantent !