Quand le général d’armée Benoît Puga enfumait les étudiants de l’ESSEC sur la Libye

E&R
13/10/2018
01:41:06

Quand le général d’armée Benoît Puga enfumait les étudiants de l’ESSEC sur la Libye

La conférence date du 19 juin 2017, mais elle est édifiante sur la politique extérieure française et la soumission des armées au bloc atlanto-sioniste... « Puga » a été le chef d’état-major et conseiller militaire des présidents Sarkozy et Hollande, incarnant en cela la continuité de l’État derrière la politique. Il a pris position en faveur de l’intervention française en Libye, pour des intérêts qui ne sont pas ceux de la France, loin, très loin de là... Quant aux étudiants très corrects de l’ESSEC, même si la lucidité ne s’enseigne pas à l’école, petite ou grande, on notera leur scepticisme poli devant les réponses du baratineur. Moins bien-pensants qu’ils en ont l’air, les coquins !

C’est à la 18e minute qu’un des deux étudiants aborde l’opération « Harmattan », c’est-à-dire le projet français de neutralisation de Kadhafi et de destruction de la trop indépendante Libye, un projet soutenu par les forces anglo-américaines. Avec justesse, il glisse une question-quenelle au général... qui répond « c’est pas comme ça qu’il faut raisonner »... et il se lance dans une autojustification des plus glandilleuses (à 20’42) :

« Non, l’objectif de l’opération contrairement à ce qui a été écrit là aussi par des pseudo experts qui n’y connaissent rien, n’était pas d’éliminer Kadhafi, pas du tout »

La suite de son argumentation est digne des plus belles pages de la rubrique « BHL » – qui gère le département Politique extérieure – du Monde en nous refaisant le coup de l’intervention humanitaire des démocrates qui ont du cœur et qui ne peuvent rester insensibles devant la souffrance des innocents devant la barbarie islamo-nazie de Kadhafi (à 21’42) :

« Voilà, y a un drame humain, vous avez de l’hémoglobine sur les écrans, vous avez des femmes et des enfants qui meurent sous les bombes, qu’est-ce qu’on fait. Et c’est le souvenir de Srebrenica. Donc vous pouvez rester assis dans votre fauteuil en disant “c’est pas mon problème, c’est très loin”. Pour nous c’était pas si loin de ça parce que c’est le bassin méditerranéen... »

Du pur BHL dans le texte !

Mais ce qui est intéressant dans cette vidéo de bidonnage intégral – et là on en extrait les deux étudiants intervieweurs dont on souligne le scepticisme silencieux – c’est le commentaire, unique en son genre, qui apparaît et qui a été laissé sur YouTube. Le sujet, avec 2 418 vues au 13 octobre 2018 , n’a pas intéressé grand-monde, et un seul internaute – un certain « luc’s » – l’a commentée. Mais quel commentaire !

Une rafale de critiques qui s’abat sur le malheureux général ! Voici des extraits de la série de ses 11 interventions. On sent qu’il a bouilli à l’écoute des salades du militaire. On a laissé son écriture en l’état, fautes (vénielles) comprises.

- Qui est Clemenceau, la référence de puga benoit, général couvert d’honneurs par la république :

Clemenceau a pris la terrible responsabilité de prolonger la 1ere guerre mondiale d’un an, et l’on est effaré en songeant aux centaines de milliers de nouvelles victimes qu’il a ainsi sur la conscience. En effet, grâce à une paix séparée entre la France et l’Autriche qui lui avait été proposée, la guerre aurait pris fin immédiatement, l’Allemagne étant trop épuisée pour la poursuivre sans son principal allié.

Pourquoi Clemenceau a-t-il agi ainsi ? Parce qu’en « bon » franc-maçon athée et anticlérical, il voulait passionnément la chute des Habsbourg, qui représentaient tout ce qu’il haïssait le plus : le trône et l’autel réunis, étant donné le fervent catholicisme de cette famille impériale. Il a d’ailleurs eu entière satisfaction, puisque la Première Guerre mondiale aboutit à la chute de DEUX empires : non seulement l’Autriche catholique romaine, mais également la Russie orthodoxe ; rien que du bonheur pour lui et son engeance…

[...]

Les thuriféraires de Clemenceau comme puga benoit (menteurs consommés et de la même mouvance que lui) clament que ces paroles sont apocryphes, qu’il ne les a jamais prononcées, que ce sont ses ennemis qui les ont mises dans sa bouche afin de nuire à sa mémoire. Admettons que la chose soit possible. En attendant, c’est probablement ce qu’il pensait, car d’autres déclarations de lui – à coup sûr authentiques, celles-là – sont exactement du même esprit, les outrances évidentes en moins.

La Révolution DITE française fait toujours fantasmer les continuateurs contemporains de Clemenceau...

- "bildelberg, on ne prend pas de décision, on échange et rien ne sort à l’extérieur..." ben non, forcément, on y va invité en guise de récompense pour bons et loyaux services afin de se constituer un réseau au sein de l’oligarchie. C’est le propre des sociétés secrètes.

- Le général puga qui claironne sur les hommes qui pour la plupart mentent et se vantent, ce qu’il se serait toujours fait fort de percer à jour grâce à sa lucidité supérieure...

benoit puga évoque ses sauts en parachute à 4000 mètres au dessus de Calvi en Corse. Dans l’armée ces sauts à 4000 mètres sont réservés aux chuteurs ou aux moniteurs. Il n’a jamais été l’un d’eux. Il était un parachutiste militaire de base qui effectuait ses sauts en automatique à 400m et non pas 4000 mètres. Menteur ? Vous avez dit menteur ?

- Discours benoit puga sur la Lybie = discours bhl= discours au profit des intérêts d’un pays étranger intrinsèquement mal intentionné à l’égard de la France, la seule et unique France, celle née de la conversion de CLOVIS au christianisme à la fin du 5eme siècle après J.C. Pas celle détruite avec méthode et acharnement depuis 1789 par la république maçonnique.

- Résultat de l’intervention française en Lybie : accroissement de l’invasion migratoire en France. Bravo puga !

- "Macron le Bonaparte d’aujourd’hui qui fait confiance à des gens brillants"... Qu’est-ce qu’il ne faut pas raconter comme énormité pour se maintenir en place. Quel discours de laquais...

- Conséquences BREXIT= augmentation du salaire moyen des travailleurs anglais. C’est quoi le problème du BREXIT benoit puga invité du bildelberg ? Trop favorable au peuple ?

- En quoi benoit puga peut-il parler du chef de l’état comme garant de l’intégrité nationale pour éviter un remake de 1940 alors que les chefs de l’etat francais, y compris ceux qu’il a servi, livrent depuis des années la France à l’immigration massive, forme subtile d’invasion sans guerre et de destruction de la France...

- Commandement centralisé de l’ armée européenne construite brique par brique prônée par benoit puga = perte définitive et irrémédiable de la souveraineté de la France.

- Puisque les gens comme benoit puga expliquent sans rire derrière bhl que la mise en coupe réglée de la LYBIE, et le chaos qui y dure depuis, se justifie par le fait que KADHAFI a fait tirer sur son peuple (agité par les services secrets étrangers, quand même...), pourquoi la république française ne va t’elle pas bombarder Israël qui utilise des balles à éléphants pour décimer les enfants palestiniens et faire des générations d’handicapés ?