USA : Le mouvement #MeToo contraint une radio à ne plus jouer une chanson de Noël car celle-ci ferait l’apologie du harcèlement sexuel

FDS
03/12/2018
07:43

USA : Le mouvement #MeToo contraint une radio à ne plus jouer une chanson de Noël car celle-ci ferait l’apologie du harcèlement sexuel

«I really can’t stay (Baby it’s cold outside)». Ces paroles, connues de beaucoup d’Américains, ne seront pas entendues cette année sur les ondes de WDOK Christmas 102.1, en Ohio.

La station, dédiée exclusivement à la musique de Noël, a décidé de retirer la chanson de sa liste de lecture après avoir reçu des plaintes d’auditeurs.

Les médias locaux rapportent que des auditeurs ont affirmé que les paroles de la chanson étaient inappropriées et en contradiction avec le mouvement #Metoo.

« Ce n’était pas vraiment notre décision. C’est la décision de nos auditeurs », a déclaré M. Desiray, animateur de WDOK, soulignant que la programmation des chansons de Noël est décidée par les auditeurs de la station radio.

La célèbre chanson des fêtes de Noël est un duo qui a été écrit dans les années 1940. La chanson parle d’une femme qui chante qu’elle doit quitter la maison d’un homme, mais ce dernier essaie de la convaincre tout au long de la chanson de rester, en expliquant « qu’il fait froid dehors ».

« Je ne peux vraiment pas rester », chante la femme, et l’homme répond en chantant, « mais bébé, il fait froid dehors. »

La chanson a été jouée de nombreuses fois au fil des ans. Des chanteurs comme Lady Gaga, Michael Bublé et Idina Menzel ont déjà interprété ce titre dans le passé.

(…) Newsweek