Un père de famille, âgé de 37 ans, a été grièvement blessé d’un coup de couteau reçu ce dimanche 28 février en fin d’après-midi à La Tour-du-Pin. Trois hommes étaient en garde à vue ce dimanche soir. (…) Ce dimanche donc, plusieurs familles se sont retrouvées pour profiter de cette journée ensoleillée. Dans l’après-midi, trois de leurs enfants, âgés de 8 à 9 ans, commencent à jouer au foot sur un petit terrain aménagé au pied de l’immeuble des Rhodes. C’est là qu’ils sont importunés, sans raison particulière de prime abord, par un groupe d’une dizaine de personnes, des adultes âgés de 20 à 40 ans environ. Les trois enfants sont contraints de quitter les lieux. Ils vont rejoindre leurs parents à qui ils font part de leur mésaventure. Les pères des enfants ont voulu avoir une explication Les papas, au nombre de quatre, décident d’avoir une explication avec les membres du groupe. Il est environ 17 heures. Et la situation va rapidement dégénérer puisque l’un des pères de famille reçoit, par surprise, un coup de couteau dans le dos. (…) Le Dauphiné Merci à René L’article La Tour-du-Pin (38) : des enfants importunés par une dizaine d’individus, un père intervient et reçoit un coup de couteau dans le dos, il est grièvement blessé est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
Le Premier ministre israélien a accusé lundi l'Iran d'être à l'origine de l'explosion survenue la semaine dernière sur un navire israélien en mer d'Oman et a promis une riposte contre les intérêts iraniens « partout dans la région ». Le MV Helios Ray, un bateau israélien transportant des véhicules, effectuait le trajet entre la ville saoudienne de Dammam et Singapour, au moment de l'explosion qui a eu lieu au large du sultanat d'Oman, selon Dryad Global, une société spécialisée dans la sécurité maritime. « - Mars / , , , , ,
egaliteetreconciliation.fr
Un journaliste du tabloïd britannique “The Sun” déclare avoir observé ce week-end pendant plus d’une heure un navire de guerre français escorter dans les eaux de la Manche une embarcation exigüe dans laquelle dix hommes avaient pris part. Une fois la frêle embarcation arrivée dans les eaux britanniques, le patrouilleur Cormoran aurait fait demi-tour. Un vaisseau des Gardes Frontières britanniques a alors pris en charge cette embarcation (l’une des nombreuses ayant rallié les côtes de Douvres ce week-end), alors qu’elle était en panne de carburant. Un des migrants a affirmé venir de Syrie et avoir payé plus de 1150 € pour faire la traversée. Un tel événement avait déjà été observé en 2020 par un pêcheur anglais dans le même journal, et ce, alors que la Grande-Bretagne a versé plusieurs millions d’euros à la France afin d’obtenir une coopération de la part du gouvernement français dans la lutte contre ce type d’opération. The Sun L’article Selon “The Sun”, la Marine nationale française aurait escorté ce week-end une embarcation de migrants avant qu’ils atteignent les eaux britanniques est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
Le féminisme avec Le Jeu de la Dame et Nomadland, le sionisme avec Borat 2, l'antiracisme avec Chadwick Boseman ! On vous laisse savourer le palmarès 2021 des Golden Globes américains, qui récompensent le monde du cinéma et l'idéologie qu'il n'arrive même plus à cacher, tant elle lui semble naturelle. Et le moment émotion, quand la veuve de Chadwick Boseman, qui a reçu le GG du meilleur acteur noir, est venue piquer la récompense à la place du mort : Taylor Simone Ledward accepts the award for Best - Mars / , , , , , , , , ,
egaliteetreconciliation.fr
Un Gilet jaune est jugé ce lundi pour tentative de meurtre sur des policiers. La scène, datant de 2018, a été décrite par l’un des fonctionnaires sur BFM TV. Il était alors bloqué dans un véhicule de service et encerclé.
fr.sputniknews.com
…Mais il existe, un second scandale moins connu des consommateurs : la complémentarité des circuits. Sous ce nom un petit peu complexe, se cache une pratique très courante depuis de nombreuses années. Les viandes issus des abattage rituel halal et casher, qui ne trouve pas preneur dans les circuits de distribution de ces viandes, sont reversées dans le circuit classique, et approvisionnent boucheries, cantines, restaurants, grandes surfaces, bien évidemment aucun étiquetage n’est prévu, de sorte que le consommateur peut acheter sans savoir, des viande provenant de se abattage pratiquer sans étourdissement…Frédéric Freund directeur de l’OABA Une vaste campagne d’affichage a été lancée le 22 février dans plusieurs villes de France, dont Nîmes et Montpellier.Elle vise les abattages au cours desquels les animaux ne sont pas insensibilisés avant d’être égorgés. Les rites halal et cacher disposent d’une “dérogation aux pratiques classiques de l’abattage, qui imposent un étourdissement préalable des animaux avant leur saignée”, confirme le ministère de l’Agriculture, qui précise que celle-ci est accordée “afin de garantir le libre exercice des pratiques religieuses”. Des dispositions contestées par les deux associations : “Il existe des méthodes d’étourdissement dites “réversibles”, compatibles avec les rites religieux qui rendent l’animal momentanément insensible à la douleur”, fait valoir l’Alliance anti-corrida. Source France 3 Source Facebook OABA Source OABA L’article Deux associations de défense des animaux, l’OABA et l’Alliance anti-corrida, dénoncent l’abattage sans insensibilisation et égorgement dans le cadre de pratiques religieuses est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
« Tradition et Modernité : deux systèmes de valeurs en opposition radicale ? » Alain Soral répond aux questions de Pierre de Brague à propos de Comprendre l'Époque ! Un entretien de haute volée découpé en huit parties. (Si vous rencontrez des problèmes avec la lecture de la vidéo Lbry, privilégiez les navigateurs Chrome et Firefox !) (Si la vidéo ne s'affiche pas correctement, la visionner ici) Événement : le nouveau livre d'Alain Soral est disponible en précommande chez Kontre Kulture ! (cliquez - Espace E&R / , ,
egaliteetreconciliation.fr
[Rappel : 95% des MNA ne demandent pas l’asile et tombent dans le droit commun des étrangers à leur majorité] Pour soutenir les migrants en apprentissage, plusieurs personnes ont entrepris des grèves de la faim. Des soutiens radicaux qui mettent en lumière les difficultés de nombreux jeunes privés de papiers à 18 ans après avoir été pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance… La situation de ces jeunes, mise en lumière grâce à ces actes de soutien radicaux, n’est que la partie émergée de l’iceberg. « Je pense qu’ils sont des milliers à se retrouver sans papiers alors que nous manquons de bras dans nos entreprises », estime le boulanger Stéphane Ravacley, en contact avec une vingtaine de « patrons solidaires ». En 2019, pas moins de 40 000 « mineurs non accompagnés » (MNA) étaient pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance. Que deviennent-ils à leur majorité ?… Selon la loi, « s’ils ont été pris en charge avant 16 ans, qu’ils ont suivi sérieusement une formation et n’ont pas eu de problème, à 18 ans, ils se voient délivrer de plein droit un titre vie privée vie familiale, détaille Solène Ducci, juriste au Gisti. En revanche, les jeunes pris en charge après leurs 16 ans peuvent obtenir une admission au séjour exceptionnelle mais c’est un pouvoir discrétionnaire du préfet. » Les jeunes doivent déposer leur demande avant leur 19e anniversaire. La préfecture regarde alors s’ils peuvent faire la preuve de leur identité, de l’absence d’attache dans leur pays d’origine et de non-commission de troubles à l’ordre public, ainsi que de six mois de formation professionnelle. Mais, alors que le nombre de MNA a triplé entre 2016 et 2019, « on observe de plus en plus de refus d’accorder des titres de séjour », alerte Solène Ducci. Les préfectures semblent de plus en plus pointilleuses dans l’examen des documents, y compris pour des pays à l’état civil défaillant, ou dans l’application d’une instruction récente qui aboutit à faire cesser l’autorisation de travail dès 18 ans. « En Île-de-France, il y a aussi des départements où les dossiers sont bloqués parce que les guichets dématérialisés sont saturés », ajoute Armelle Gardien, militante du Réseau éducation sans frontières Hauts-de-Seine. D’où une très grande diversité de traitement. « En Charente-Maritime, on n’a pas trop de problèmes », souligne Didier Meyerfeld, de Solidarité Migrants de La Rochelle. À l’inverse, « dans l’Ain, à 18 ans, seuls 5 % d’entre eux en moyenne obtiennent un titre de séjour », expose Michel Caron, président de l’Alefpa, qui précise que « dans le Var, sur les derniers mois de 2019, neuf jeunes sur dix n’ont pas eu de titre de séjour ». Sans titre de séjour, ces jeunes basculent dans la clandestinité. « C’est un immense gâchis, non seulement parce que chaque jeune pris en charge coûte en moyenne 100 000 € par an à la société, mais aussi et surtout parce que ce sont des gamins qui savent que leur intégration ne peut passer que par le travail et qui sont très très motivés, rappelle Rémi Barbas, chef de service à la Fondation Apprentis d’Auteuil à Dijon. Chez nos MNA, 90 % des stages se convertissent en apprentissage et un apprentissage sur deux en CDI. Il n’est d’ailleurs pas rare que les patrons se portent garants pour leur logement, tellement ils veulent les garder. » La Croix L’article 100.000 €/an : Coût d’un migrant mineur (MNA) ou “Jeune Majeur isolé”, selon la Fondation des Apprentis d’Auteuil est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
En Arménie, des opposants au Premier ministre ont fait irruption dans le complexe gouvernemental de la capitale, rapporte un correspondant de Sputnik sur place.
fr.sputniknews.com
Quelle est la cause de ce suicide lent et inexorable ? La trahison des élites !
bvoltaire.fr

Pages

Nos médias