Un simple tas de copeaux de bois a amorti la chute et sauver un bébé de 18 mois tombé le 23 février du quatrième étage d'un immeuble de Saint-Étienne. Légèrement blessé à un pied, il a été hospitalisé.
fr.sputniknews.com
Un ado de 14 ans a été tué et un autre âgé de 13 ans a été grièvement blessé à la gorge lors d'une rixe entre bandes à Boussy-Saint-Antoine. Affirmant être l'auteur du coup de couteau mortel, un jeune de 15 ans s'est rendu à la police. L’enquête doit cependant s’assurer qu’il l’est réellement.
fr.sputniknews.com
Moins d’un mois après ses excuses publiques, Michel Cymes fait face à de nouvelles critiques. Ce mardi 23 février, le médecin Marc Gozlan a accusé l’ancien acolyte de Marina Carrère d’Encausse d’avoir plagié l’un de ses billets de blog pour les besoins de l’émission Ça va beaucoup mieux, l’hebdo. . “Mais quel branleur ce Michel Cymes ! Il n’a pas dû trop se fouler le poignet pour écrire son article sur la masturbation à l’heure de la Covid-19 pour RTL France en recopiant mot à mot mon billet de blog ‘Amour et sexualité à l’heure de la Covid-19’“, a dénoncé le journaliste médico-scientifique sur son compte Twitter, captures d’écran à l’appui. “RTL France, pourriez-vous me contacter pour me verser le montant des deux piges de Michel Cymes ? Il a commis un double plagiat : écrit et audio. Il a non seulement recopié mon billet de blog mais a également lu à l’antenne le début de mon texte“, a ajouté Marc Gozlan.  […] Mais quel branleur ce Michel Cymes ! Il n'a pas dû trop se fouler le poignet pour écrire son article sur la masturbation à l'heure de la #COVID19 pour @RTLFrance en recopiant mot à mot mon billet de blog 'Amour et sexualité à l’heure de la Covid-19' https://t.co/pnftriQQ7e pic.twitter.com/Na2tcCNY0t— Marc Gozlan (@MarcGozlan) February 23, 2021 news.yahoo L’article Michel Cymes accusé de plagiat par un confrère médecin : il présente ses excuses est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
Belle avancée sociale, propre à conquérir un électorat trop tenté par l’abstention…
bvoltaire.fr
Tout en pointant une «situation préoccupante dans une dizaine de départements français», le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a promis des «mesures locales rapides».
fr.sputniknews.com
L’affaire se serait peut-être arrêtée là si ce monument de l’art contemporain n’avait été exposé par le Centre Pompidou dans la rétrospective consacrée à l’artiste en 2014.
bvoltaire.fr
fdesouche.com
Tout en soulignant l’importance «d’une autorisation de mise sur le marché européen» de tout vaccin contre le coronavirus, l'ambassade de France à Moscou a indiqué que ses personnels décidaient à titre individuel du remède qu’ils souhaitent recevoir.
fr.sputniknews.com
Une enquête a été ouverte après la découverte d’un drone, transportant de la drogue, qui a chuté dimanche dans l’enceinte du centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, a indiqué mercredi de source judiciaire. Le drone a été découvert lors d’une ronde effectuée par l’équipe locale de sécurité pénitentiaire (ELSP), poursuite cette source judiciaire, confirmant une information de L’Est Républicain. Le drone était lesté par un pochon contenant une substance semblant être de la marijuana ou du cannabis. A côté, ont également été découverts un téléphone portable avec deux câbles USB ainsi qu’un sachet contenant 100 grammes d’une autre substance qui pourrait être de l’héroïne, a ajouté cette source. Une analyse toxicologique doit être effectuée pour déterminer la nature exacte de cette substance. news.yahoo/bfmtv L’article Nancy (54) : un drone lesté de drogue s’écrase dans l’enceinte d’un centre pénitentiaire est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
Qui est vraiment l’accusé du viol et de la séquestration d’une écolière âgée de 11 ans à Soissons, le 16 mai 2018 ? Rarement un homme a suscité autant d’avis contradictoires. Certains voisins persistent à le considérer, certes différent, mais sympathique, pris dans un engrenage qui le dépasse et sûrement pas coupable. D’autres pointent sa consommation régulière d’alcool, son étrange habitude d’inviter de jeunes visiteurs à voir ses chats et puis sa curieuse collection de poupées. Est-elle destinée à attirer les enfants d’une façon malsaine ? Mohamed Aboulmahassine, 41 ans, est une figure d’un quartier populaire de Soissons. Il ne travaille pas depuis des années, vit seul du RSA, passe son temps à jouer avec des adolescents. Certains d’entre eux se moquent de lui, jettent des cailloux sur ses volets. L’homme continue toutefois à en fréquenter certains, avec obstination. (…) L’Union (…) De retour de l’école La scène se déroule le 16 mai 2018 à Soissons. La fillette vient de quitter son établissement scolaire peu après midi. Intimidée par le cadre solennel de la cour d’assises, une grande salle décorée d’une immense tapisserie ancienne d’apparence sévère, elle dit d’abord. « J’ai peur. » Puis elle se lance : «  Je le connaissais juste de vue. Je suis passée par les bois et il a commencé à s’approcher de moi. Il m’a demandé mon adresse et je n’ai pas répondu. J’ai essayé peu à peu de partir mais c’est compliqué quand quelqu’un vous parle. Il m’a attrapée par le poignet et commencé à m’emmener près de chez lui. » « Quelle est votre réaction ? », demande la présidente de la cour d’assises. « J’ai essayé de m’échapper, de lui enlever la main. J’ai essayé de crier mais je n’ai pas réussi. Cela a duré cinq minutes. Je suis partie en courant mais il m’a rattrapée et emmenée », répond la collégienne.(…) Puis elle décrit le viol, raconte qu’elle était maintenue avec une main sur son épaule, estime « que cela a duré longtemps ». (…) L’Union Merci à René L’article Soissons (02) : l’étrange portrait de Mohamed Aboulmahassine, accusé d’avoir séquestré et violé une écolière de 11 ans, qui rentrait chez elle est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com

Pages