Que pourrait produire une coopération stratégique et commerciale entre la Chine et l’Iran à hauteur de 400 milliards de dollars? Décryptage de Baki Maneche, avocat spécialiste de la diplomatie des affaires de divers secteurs industriels, basé en France et en Iran, au micro de Rachel Marsden.
fr.sputniknews.com
Une patrouille de la BAC a été prise pour cible ce jeudi soir dans le quartier Génicart de Lormont (Gironde), alors qu’elle procédait à un simple contrôle, selon les policiers. Les forces de l’ordre ont d’abord été insultées, puis visées par des pierre lancées par une dizaine de jeunes. Trois mineurs sont en garde à vue. Des CRS sont alors arrivés en renfort. Un enfant de 8 ans a été blessé à l’œil, par un caillou et non par un tir de flash-ball, précisent les policiers. L’enfant a été pris en charge par les pompiers. Sa mère doit porter plainte dans la journée. Le syndicat Alternative Police dénonce des violences “devenues quotidiennes” à Bordeaux . France Bleu L’article Lormont (33) : des policiers pris pour cibles par des jeunes, un enfant de 8 ans blessé à l’œil est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
«Violé, battu, brûlé», le Français Fabien Azoulay torturé dans une prison turque Condamné en 2017 à 16 ans de prison pour avoir consommé un stimulant sexuel dont il ignorait l’interdiction sur le sol turc, Fabien Azoulay vit depuis un calvaire en prison. Ses proches en appellent à Emmanuel Macron.  Le Français Fabien Azoulay, qui tenait un spa à New-York avant son interpellation, avait commandé cette drogue depuis sa chambre d’hôtel. Dès la livraison du produit à sa chambre, il a été interpellé par des policiers turcs. Jugé pour consommation et trafic de drogue, il écope le 27 février 2018 d’abord de 20 ans de prison. Puis sa peine est ramenée à 16 ans et 8 mois. « Une audience expéditive et une condamnation anormalement lourde », commentent ses avocats et son comité de soutien dans un communiqué publié jeudi 8 avril. Demande d’un transfert en France À l’image du film Midnight Express d’Alan Parker, les conditions de détention en Turquie sont très difficiles. Le Français subit de multiples sévices. Fin 2019, un codétenu lui aurait infligé des brûlures parce qu’il est homosexuel et juif. […] L’article dans son intégralité sur La Voix du Nord […] “Il faut un geste humanitaire” Actuellement détenu à Giresun, au bord de la mer noire, à 800 km au nord-est d’Istanbul, Fabien Azoulay est désespéré, disent ses avocats. Il est isolé et il est devenu très compliqué pour sa famille et ses amis de venir le voir. Dans les lettres qu’il parvient à envoyer à ses proches, il décrit les scènes de violences quotidiennes auxquelles il a pu assister et dont il a été la cible. Il explique n’avoir plus la force de rester en vie. “Mon client a été, en détention, victime de nombreux sévices, raconte maître François Zimeray, avocat au barreaux de Paris et de Genève. Un de ses codétenus a même été condamné pour torture à son égard.” “Il a été violé, battu, brûlé. Il est l’objet de vexations du fait de son orientation sexuelle, notamment de la part de détenus radicalisés. Il subit des scènes de conversion forcée à l’islam car il est de confession juive. Il en a perdu le sommeil”. […] L’article dans son intégralité sur France Info L’article Un Français incarcéré en Turquie subirait tortures, viols et simulacres de conversion à l’Islam est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
Les partisans de l'organisation terroriste #PKK ont attaqué le centre culturel turc et les mosquées à #Marseille. C'est la 4e attaque qui a visé les turcs en une semaine en FR! Nous appelons la France à faire le nécessaire pour ces terroristes nuisant à la sécurité publique. pic.twitter.com/E7zegoG2Iq — Abdullah Eren (@abdullah_eren) April 8, 2021 Des partisans radicaux de l’organisation terroriste PKK ont attaqué un centre culturel turc et d’autres complexes en France, alors que le chef de la présidence des Turcs de l’étranger et des communautés apparentées (YTB), Abdullah Eren, a exhorté les autorités françaises à agir.

L’incident a eu lieu dans la commune de Marignane, où un groupe de 40 sympathisants du PKK a attaqué le bâtiment du centre culturel avec des bâtons et a cassé les vitres jeudi. Ils ont ensuite jeté des torches et d’autres objets dans le bâtiment et sont partis scandant des slogans pro-PKK, a rapporté l’agence de presse Ihlas (IHA). Source yourtopia.fr L’article Marignane (13) : Des partisans du PKK attaquent un centre culturel turc est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
« Le grand gars, marié à Mme la Reine »...
bvoltaire.fr
Dans ce journalisme très spécial – entre flics et voyous – qui se consacre à la truanderie, petite ou grande, il y a deux familles : ceux qui le font pour la frime, des cigales qui papillonnent partout, et ceux qui travaillent, comme des fourmis, qui rapportent des petits morceaux pas forcément spectaculaires, mais qui, au bout du compte, avec le temps, forment de sacrés dossiers. C'est le cas de Ploquin, qui a une vision à la fois globale et précise du trafic de stupéfiants, une vision qui englobe - Avril / , , , , , , , , ,
egaliteetreconciliation.fr
Un destroyer américain a traversé la zone économique exclusive de l’Inde sans l’en informer afin de contester sa revendication sur celle-ci, selon un communiqué officiel de l’US Navy. Des opérations de la Marine avaient déjà créé des tensions avec la Chine et la Russie.
fr.sputniknews.com
Le prince Philip, mari de la reine Élisabeth II, est décédé vendredi matin à l'âge de 99 ans, a annoncé le palais de Buckingham.
fr.sputniknews.com
Avec l'irruption de la prolétaire noire dans le jeu politique, la bourgeoise blanche est passée de victime de l'homme (blanc) à oppresseuse. Moralité : on trouve toujours plus discriminé que soi. - Avril / , , , , , , , , ,
egaliteetreconciliation.fr
Le gouvernement québécois a reconnu la maladie de Parkison comme une maladie professionnelle. Une victoire pour de nombreux travailleurs ayant développé cette pathologie au contact de pesticides. Selon Francesca Cicchetti, neurologue à l’Université Laval, il reste beaucoup à faire pour prévenir ce risque chimique. Entrevue.
fr.sputniknews.com

Pages