Ce qu’il y a d’intéressant avec les dépêches des grandes agences de presse internationales, c’est la façon dont elle parviennent à ignorer certains faits et éléments de contexte pourtant cruciaux pour comprendre (j’insiste – comprendre et non légitimer) les décisions géopolitiques et géostratégiques de certains États. Aujourd’hui remarquable exemple (que vous pourrez lire ci-dessous) avec cette dépêche Reuters intitulée : « Les États-Unis soutiennent l’Ukraine face aux actions « irréfléchies » de la Russie« . La dépêche s’inquiète des récents grands déplacements de troupes russes près de la frontière ukrainienne. Nous ne pouvons que partager cette inquiétude car tout mouvement de troupes ou escalade des tensions d’où qu’il/elle vienne n’est jamais bon signe pour la diplomatie et la paix. Néanmoins, cette dépêche omet de mentionner plusieurs faits qui – à l’évidence – ont participé à la décision russe d’opérer un mouvement de troupes : à commencer par le récent Communiqué des ministres des Affaires étrangères et du Développement du G7 du 5 mai 2021, qui proclamait les choses suivantes :Lire la suite
les-crises.fr
Une vidéo érotique entre une dominatrice et un candidat au conseil municipal de Manhattan a fuité. L’intéressé assume et se dit «fier» de ses tendances sadomasochistes.
fr.sputniknews.com
Source : Heu?reka, Youtube  Source : Heu?reka, Youtube, 09-06-2021 Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 
les-crises.fr
Sanctoral Saint Louis de Gonzague, Confesseur, Jésuite Louis, fils de Ferdinand de Gonzague, marquis de Castiglione et d’Esté, parut naître au ciel avant de naître à la terre, car sa vie se trouvant en danger, on se hâta de le baptiser. Il garda avec tant de fidélité cette première innocence, qu’on l’aurait cru confirmé en grâce. Dès qu’il eut l’usage de sa raison il s’en servit pour s’offrir à Dieu, et mena chaque jour une vie plus sainte. A l’âge de neuf ans, il fit, à Florence, devant l’autel de la bienheureuse Vierge, qu’il ne cessa d’honorer comme sa mère, le vœu d’une perpétuelle virginité ; par un insigne bienfait du Seigneur, il devait la conserver sans qu’aucune révolte du corps ou de l’âme vînt jamais l’éprouver. Il se mit, dès cet âge, à réprimer si fortement les autres troubles intérieurs, qu’il n’en ressentit, dans la suite, plus même le premier mouvement. Il maîtrisait si bien ses sens et surtout ses yeux, que, non seulement il ne regarda jamais Marie d’Autriche, quoiqu’il dût la saluer presque tous les jours pendant plusieurs années, étant au nombre des pages d’honneur de l’infant d’Espagne ; mais qu’il s’abstenait même de considérer le visage de sa propre mère. Aussi fut-il appelé à juste titre un homme sans la chair, ou un ange dans la chair. A la garde des sens, Louis joignait la mortification corporelle. Il jeûnait trois fois la semaine, se contentant d’ordinaire d’un peu de pain et d’eau ; mais, à vrai dire, son jeûne semble avoir été, en ce temps, perpétuel, puisque là quantité de nourriture prise à ses repas égalait à peine une once. Souvent aussi il déchirait sa chair, trois fois en un même jour, au moyen de cordes ou de chaînes ; quelquefois des laisses de chien lui servaient de discipline et des éperons remplaçaient pour lui le cilice. Trouvant sa couche trop molle, il y glissait secrètement des morceaux de bois, afin de la rendre plus dure et de s’éveiller plus tôt pour prier ; il passait en effet une grande partie de la nuit dans la contemplation des choses divines, couvert d’un seul vêtement, même au plus fort de l’hiver, demeurant à genoux sur le sol, ou bien encore courbé et prosterné par faiblesse ou fatigue. Parfois il gardait une complète immobilité dans la prière, trois, quatre ou cinq heures de suite, tant qu’il n’avait pas au moins durant une heure, évité toute distraction. La récompense de cette constance fut une stabilité d’esprit telle que sa pensée ne s’égarait jamais durant l’oraison, mais restait perpétuellement fixée en Dieu comme en une sorte d’extase. Pour s’attacher uniquement au Seigneur, Louis, ayant enfin triomphé des résistances de son père, après un très rude combat de trois années, et renoncé en faveur d’un frère à ses droits sur la principauté de ses ancêtres, vint à Rome s’associer à la Compagnie de Jésus, à laquelle il s’était entendu appeler par une voix céleste, lorsqu’il se trouvait à Madrid. Dès le noviciat, on commença à le regarder comme un maître en toutes sortes de vertus Sa fidélité aux règles, et même aux moindres lois était d’une exactitude extrême ; son mépris du monde sans égal ; sa haine de lui-même, implacable ; son amour pour Dieu, si ardent, qu’il consumait peu à peu ses forces corporelles. Aussi en vint-on -à lui prescrire de détourner pour un temps sa Pensée des choses divines ; mais en vain s’efforçait-il de fuir son Dieu, qui partout se présentait à lui. Également animé d’une admirable charité envers le prochain, Louis contracta auprès des malades qu’il servait avec zèle dans les hôpitaux publics, un mal contagieux, qui dégénéra en une lente consomption. Au jour qu’il avait prédit, le treize des calendes de juillet de l’an 1491, au début de sa vingt-quatrième année, il passa de la terre au ciel, après avoir demandé qu’on le flagellât et qu’on le laissât mourir étendu sur le sol. Dieu le montra à sainte Madeleine de Pazzi en possession d’une si grande gloire, que la sainte n’aurait pas cru qu’il y en eût de semblable en paradis. Elle affirma qu’il avait été d’une sainteté extraordinaire, et que la charité avait fait de lui un martyr inconnu. De nombreux et éclatants miracles le rendirent illustre et leur preuve juridique décida Benoît XIII à inscrire aux fastes des Saints cet angélique jeune homme, et à le donner, principalement à la jeunesse studieuse, comme un modèle d’innocence et de chasteté, en même temps qu’un protecteur. Martyrologe A Rome, saint Louis de Gonzague, clerc de la Compagnie de Jésus et confesseur, très célèbre par son mépris pour les grandeurs du monde et par l’innocence de sa vie. Le souverain pontife Benoit XIII l’inscrivit au catalogue des saints et le désigna comme protecteur des jeunes gens, spécialement des étudiants; le pape Pie XI l’a solennellement confirmé et à nouveau proclamé patron céleste de toute la jeunesse chrétienne. A Rome encore, sainte Démétrie vierge. Elle était fille des saints martyrs Flavien et Dafrose et sœur de sainte Bibiane, vierge et martyre. Elle obtint elle-même la couronne du martyre, sous Julien l’Apostat. Le même jour, saint Eusèbe, évêque de Samosate. Au temps de l’empereur arien Constance, il visitait, déguisé en soldat, les églises de Dieu, afin de les affermir dans la foi catholique. Il fut ensuite relégué en Thrace sous Valens; au temps de Théodose, la paix ayant été rendue à l’église, il fut rappelé de son exil. Il recommençait sa visite des églises quand une femme arienne lui jeta, du haut d’une maison, une tuile qui lui brisa la tête, et ainsi il tomba en martyr. A Iconium, en Lycaonie, saint Térence, évêque et martyr. A Syracuse, en Sicile, l’anniversaire des saints martyrs Rufin et Martia. En Afrique les saints martyrs Cyriaque et Apollinaire. A Mayence, saint Alban martyr, qui, après de longs travaux et de rudes combats pour la foi chrétienne, mérita de recevoir la couronne de vie. A Pavie, saint Ursicène, évêque et confesseur. A Tongres, saint Martin évêque. Dans la région d’Evreux, saint Leufroy abbé. L’article Lundi 21 juin – Saint Louis de Gonzague, Confesseur, Jésuite est apparu en premier sur medias-presse.info.
medias-presse.info
Nous publions en tribune libre un essai d'Éric Le Lay, chercheur à l'Université de Montréal, sur ce qu'il estime être la fin du journalisme et des journalistes. Un mouvement qui engendre l'affaiblissement des libertés démocratiques individuelles.
ojim.fr
Dans cette vidéo hebdomadaire d'actualités juridiques du monde de la santé, Me Fabrice Di Vizio abordera trois sujets : Le vaccin ainsi que la « transparence » et « l'indépendance » de l'Agence européenne du médicament (EMA). Les conflits d'intérêts et le journalisme indépendant, pas celui à la solde de l'industrie pharmaceutique, avec un retour sur l'affaire du Médiator qui devrait appeler la presse a plus de modestie. Le principe de précaution, qui n'a d'ailleurs pas été respecté pendant cette crise ni - Juin / , , ,
egaliteetreconciliation.fr
Ignace – Abstention record aux régionales L’article Ignace – Abstention record aux régionales est apparu en premier sur medias-presse.info.
medias-presse.info
Le grand perdant de cette soirée électorale demeure LREM, le parti présidentiel,
bvoltaire.fr
Réaction d’Édouard Husson aux résultats du premier tour des élections régionales et départementales qui insiste aussi sur la stratégie du RN.
bvoltaire.fr
Des touristes vaccinés pourront se rendre en Israël à partir du 1er juillet 2021, selon le ministère israélien des Affaires étrangères. La réciprocité touristique devient un sujet de plus en plus important à mesure que les restrictions sanitaires s’assouplissent et que des destinations rouvrent leurs frontières.
fr.sputniknews.com

Pages

Nos médias