Au début de 2021, la situation sécuritaire dans certains pays africains s’aggrave dans un contexte sanitaire (Covid) couplé à des tensions électorales. Malick Niasse, chercheur associé au CEDPE, spécialiste en sécurité et gestion des conflits énumère à Sputnik «les pays les plus dangereux» et explique pourquoi l’Afrique doit arrêter «d’attendre».
fr.sputniknews.com
Une vidéo montrant la première rencontre entre Gérard Depardieu, mis en examen pour viols et agressions sexuelles, et l’auteur de cette plainte, a été visionnée et racontée par Le Parisien. Les images montrent l’acteur effectuer une «pénétration digitale» à la jeune comédienne dans le salon de son domicile avant qu’ils ne montent à l’étage.
fr.sputniknews.com
Biden a clairement indiqué que sa mission numéro un en tant que président est de défaire tout ce que l’administration Trump a accompli au cours des quatre dernières années. Sa nouvelle annulation n’a tout simplement pas de sens. L’administration Biden a récemment annulé l’opération Talon, un programme de l’administration Trump visant à éliminer les délinquants sexuels condamnés vivant illégalement aux États-Unis.

Pourquoi voudrait-on que les délinquants sexuels restent dans le pays ? La lettre pose peut-être la question la plus importante : « Si les États-Unis n’exclu pas les délinquants sexuels condamnés, qui va donc les exclure ? » La liste des procureurs généraux des différents États qui ont signé la lettre : Alabama, Arkansas, Floride, Géorgie, Indiana, Kansas, Kentucky, Louisiane, Missouri, Mississippi, Montana, Nebraska, Oklahoma, Dakota du Sud, Texas, Utah, Caroline du Sud, et Virginie.

[…]

Humanevents L’article Biden annule le programme « Opération Talon » de Trump qui ciblait les délinquants sexuels vivant aux États-Unis illégalement est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com
Des stupéfiants cachés dans des emballages pour le moins particuliers ont été découverts par la police lors d’une opération à Nantes. Des centaines de grammes d’héroïne blanche et un morceau de résine de cannabis ont notamment été saisis.
fr.sputniknews.com
Prise de plusieurs rendez-vous par une seule et même personne: tel est le casse-tête de nombreux centres de vaccination en France. Et ce n’est pas toujours fait sciemment.
fr.sputniknews.com
Un météore a été aperçu dans le ciel canadien ce 22 février. Telle une véritable «boule de feu», le corps céleste semble être pourtant un objet isolé.
fr.sputniknews.com
Affirmant que la production du Spoutnik V en Russie «n’est pas si simple», la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a indiqué sur LCI que des discussions étaient en cours pour savoir si la France est capable d’aider la Russie à augmenter sa capacité.
fr.sputniknews.com
Cela nous rappelle le célèbre livre de Michel Houellebecq intitulé Soumission où l’université est le théâtre d’une domination des thèses islamistes et de la soumission progressive des élites du pays.
bvoltaire.fr
Le chef de la diplomatie russe prône la réaffirmation de l'inadmissibilité de la guerre nucléaire entre Moscou et Washington. Selon lui, cette proposition a été adressée aux États-Unis le 4 février lors de sa conversation téléphonique avec le secrétaire d’État américain.
fr.sputniknews.com
Avant de devenir une icône médiatique dans certains pays occidentaux, l’opposant russe comparait les musulmans du Caucase à des cafards. Des propos dénoncés par Amnesty international qui continue néanmoins à réclamer la libération d’Alexeï Navalny. L’organisation non gouvernementale Amnesty International a fait savoir dans un communiqué transmis à RT le 24 février, qu’elle avait «pris la décision en interne de cesser les références à Alexeï Navalny comme “prisonnier d’opinion” en raison de commentaires qu’il a faits dans le passé». Si l’ONG précise qu’elle continuera à défendre l’homme politique russe, elle relève que certaines déclarations d’Alexeï Navalny, qu’il «n’a pas dénoncées publiquement» relèvent d’une «promotion de la haine». Une allusion probable, entre autres, à une vidéo de 2007 toujours disponible sur le compte YouTube de l’opposant russe dans laquelle il comparaît les Tchétchènes à des cafards. (…) Alexeï Navalny était, avant d’acquérir une aura internationale, proche de mouvements d’extrême droite et comptait parmi la «Marche russe», un événement annuel qui rassemble les ultranationalistes du pays. Il postait alors des vidéos alliant humour noir et racisme. (…) RT L’article Amnesty International révoque le statut de «prisonnier d’opinion» à l’opposant russe Alexeï Navalny, en raison de propos anti-musulmans qu’il a tenus dans le passé est apparu en premier sur Fdesouche.
fdesouche.com

Pages