Après avoir meurtri la France, Jérome Salomon quitte la Direction générale de la Santé

E&R
15/07/2021
01:49:05

Après avoir meurtri la France, Jérome Salomon quitte la Direction générale de la Santé

Qui ?! Jérôme Salomon

« Kouchner Boy » (à l’instar de Martin Hirsch) issu du PS, « expert » auprès de la fondation Terra Nova (un satellite « progressiste » du PS dont l’homme d’affaires strauss-kahnien Christophe Bejach, l’un des fondateurs, fut condamné en 2017 à Londres à neuf mois de prison avec sursis pour « tentative d’abus sexuels sur mineurs » et « détention d’images pédopornographiques »), passé par le cabinet de Marisol Touraine (ancienne ministre de la Santé, très liée au géant de l’industrie pharmaceutique GlaxoSmithKline), le médecin (au profil très politique) Jérôme Salomon se rallie à Emmanuel Macron en 2016 avant d’être nommé directeur général de la Santé en janvier 2018.

Arrière-arrière-petit-fils d’Alfred Dreyfus et arrière-petit-fils de Pierre-Paul Lévy (co-découvreur du vaccin contre la diphtérie), c’est lui qui a constitué le Conseil scientifique de l’Élysée, à la tête duquel on retrouve le fantomatique Jean-François Delfraissy (homme de main d’Yves Lévy) et dans lequel on retrouve notamment Simon Cauchemez, directeur de l’unité de modélisation de l’institut Pasteur et ancien bras droit du statisticien britannique Neil Ferguson, grand prêtre de la gestion libérale des hôpitaux, annonciateur de millions de morts en 2020 et promulgateur du confinement généralisé (Cauchemez et Ferguson avaient d’ailleurs « étudié l’opportunité de la fermeture des écoles pour lutter contre une épidémie de grippe » dès 2008 lors d’un colloque organisé par Kouchner).

Accusé d’être responsable (car informé) de la pénurie de masques à laquelle a été confrontée la France au début de la « pandémie », c’est également Jérôme Salomon, avec Agnès Buzyn, qui a classé l’hydroxychloroquine sur la liste II des substances vénéneuses, le 13 janvier 2020, entrainant ainsi la fin de la vente libre de cet antipaludique (plusieurs dizaines d’années après son autorisation à la vente libre).

Le Conseil scientifique ayant largement promu la « solution vaccinale » et le pass sanitaire auprès d’Emmanuel Macron, Jérôme Salomon se retire et laisse donc le Président gérer la légitime colère populaire, toute catalysée contre sa personne.

Selon un porte-parole du ministère de la Santé, Jérôme Salomon quitte son poste pour occuper « d’autres fonctions » (en Suisse avec Agnès Buzyn ?). Son successeur n’a pas encore été désigné, selon cette même source.

À réécouter :
« Jérôme Salomon a un compte à régler avec la France »
par Xavier Poussard (avril 2020)
(à partir de 15’30)

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page