En bref Samedi 27 juin de l’an de grâce 2020

E&R
27/06/2020
07:34

En bref Samedi 27 juin de l’an de grâce 2020

La France d’après ressemblera à une grande fête multiraciale à l’Élysée, unissant dans une sarah-bande diabolique et endiablée les illustres et respectables personnages suivants, nus : Laetitia Avia, Haïm Korsia, Emmanuel et Brigitte Macron, Alexis Kohler (un peu gêné), Patrick Bruel, Jérôme Salomon, Karine Lacombe (à 4 pattes), Michel Cymes, Jean-Marc Morandini, plus quelques adolescents. Elle est pas belle, la Répubique ?

Un volontaire pour tirer la chasse ?

Il paraît qu’il y a encore des élections, municipales ce coup-ci. Dans la France d’après, ça n’a plus de sens. C’est la révolution ou rien.

 

Dire qu’Argenteuil était une fière ville ouvrière... Aujourd’hui il faut être antiraciste et écologiste, respecter Adama Traoré, George Floyd et la couche d’ozone. Le trou dans la couche, c’est les Blancs.

 

La montée de l’écologisme, cette tendance qui ne fait pas de mal à la Banque car elle a le même but destructeur d’économie réelle que le néolibéralisme (ou capitalisme financier), est le signe d’une dépolitisation du corps politique et du corps électoral. Les partis « verts » ont été nettoyés de leurs vrais révolutionnaires, comme ceux de la Gueule ouverte, anti-impérialistes, pro-Palestiniens, des anticapitalistes primaires, chiants. Un grand parti révolutionnaire est à rebâtir.

La Gueule ouverte ? Des babas pas très cool... Regardez ce sujet étonnant de la télé publique en 1977 :

On a fouillé dans nos archives, enfin on a envoyé Samuel dans le grenier, et on a retrouvé une photo, une photo sur le vrai racisme, spéciale dédicace pour Assa Traoré. Il y a un anagramme avec elle mais ça donne rasta arosé, pas terrible. Ou a tora rassé. Passons.

Ça met tout le monde d’accord, hein ? Va chialer pour une interpellation de racaille qui tourne mal après ça... À cause de toute la pression antiraciste actuelle – le dernier sursaut du socialo-sionisme avant la victoire définitive du national-sionisme –, si on a un peu d’honneur et de bon sens, qu’on soit noir ou blanc, on ne peut que détester les antiracistes. Ça s’appelle l’anti-antiracisme et c’est le contraire de ce racisme profond des socialo-sionistes qui instrumentalisent les Français d’origine immigrée (récente) pour fracturer la nation entre communautés de couleur.

On ne déteste pas Assa Traoré parce qu’elle est noire, mais parce qu’elle est bête, et méchante... sans l’humour Hara-Kiri !

À propos, on a chopé Willem en flag sur Twitter : facho sous Choron, gaucho sous Joffrin... La girouette néerlandaise, une figure du Kamasutra chapitre « soumission »...

 

On sait bien qu’il faut gagner sa croûte, mais 50 ans de dessins d’humour noir chez nous (il vit en France depuis 1968) pour finir par faire ça, en plus dans un Libé fin de règne... Willem, c’est le mec qui collabore au mauvais moment... À notre avis, Willem aura sa place au Panthéon des faux-culs.

Une qui a perdu son job, c’est Jenna Marbles. Vous ne connaissez pas et c’est normal, c’est une youtubeuse spécialisée dans le maquillage qui règne sur 20 millions d’abonnés, ou plutôt d’abonnées. Elle a fait en 2012 une parodie de Nicki Minaj et pour cela s’est maquillée très bronzé.

(Clip refusé par les Chiennes de garde pour leur campagne de dons 2020-2021)

Nicki Minaj est cette jeune fille timide qui chante avec son cul. Jenna a dû sous la pression faire une vidéo d’excuses de 11 minutes, une sorte de black techouva. Voici la blackface en question qui a déclenché la colère de Twitte’ (le Twitter noir) :

L’avantage, chez E&R, c’est qu’on peut se faire des blackface, des jewface tant qu’on veut, on est tellement au piquet qu’on peut pas être plus au piquet. On ressemble à ces condamnés à la prison à vie qui n’ont plus rien à perdre, même pas la vie. Et ça donne une sacrée liberté ! On s’affranchit de toutes les barrières mentales établies par la dominance. Nous sommes libres, liiibres !

On va vous rassurer, le footballeur blanc de Liverpool qui fait la gueule, c’est pas nous. Et encore moins ce pauvre Couille-à-thé qui se la joue Black Power devant des gradins vides !

Question : au foot, si un Blanc fauche un Noir, c’est carton rouge direct maintenant ? Pardon ? Prison ?

Ci-gît la bande-annonce en VO de Shot Caller, on n’a pas eu le courage de vous mettre la version française. Shot Caller, c’est un cadre blanc qui, après un accident, doit survivre dans une univers carcéral composé de gangs noirs, latinos et nazis. Il choisit les nazis parce qu’il n’a pas le choix : il est blanc.

Allons-nous tous devenir des Shot Caller, des chefs de gang ou des hommes de main ?
Les femmes ne doivent jamais oublier tout ce que les hommes doivent faire pour survivre et protéger leur famille...

Post-scriptum

Suite à de très nombreuses plaintes, nous publierons désormais en une de cette désolante rubrique uniquement des jeunes femmes timides. Le nombre de vues devrait chuter. Mais la satisfaction du client n’a pas de prix. Mais bon, les vues vont chuter.


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page