En bref Dimanche 21 février de l’an de grâce 2021

E&R
21/02/2021
05:10

En bref Dimanche 21 février de l’an de grâce 2021

Un BidenGate gros comme le cul de Beyonce (on n’a pas mis Yseult pour éviter le procès en grossophobie) se profile pour la présidentielle 2022 en France, avec le vote électronique qui pointe son sale museau. On suppose que Macron va voter environ 220 000 fois, Castaner 300 000 et Attal trois ou quatre millions, si bien que le camp de l’Élysée aura dans les 40 millions de voix au premier tour, soit 250 % des votes. La messe sera dite mais il nous reste une arme contre ces renards : le boycott. On n’a rien à perdre, la France n’est qu’un vaste bordel et comme le dit ce tweet, le quinquennat de Césarito une vaste blague.

 

On en a appris une bonne sur la mortalité monégasque :

 

Moralité : l’HDC ne tue pas assez ! On comprend pourquoi la sympathique bande des quatre Buzyn-Lévy-Véran-Delfraissy ne l’a pas autorisée : trop pas mortelle ! C’est le moment de convoquer le plus grand humoriste actuel, l’euthanasiste en chef des transhumanistes du touche-pipi, Lolo Alexandre !

 

On sent que Laurent va se faire des amis parmi les jeunes. Il n’a pas intérêt à être pédophile car pour pécho du youngo ça risque d’être coton, même avec du flouze et il en a, le bougre : il a revendu Doctissimo à Lagardère pour une blinde. Sans fric, vous ne passerez pas à la télé, sauf dans les émissions où on vous prend pour un con.

On parlait stats et mortalité, il faut vous dire qu’en France, aujourd’hui, il y a encore des cornichons qui croient que le Covid tue plus que la peste de Justinien et la grippe espingouine réunies. Le meilleur exemple – à moins que ça ne soit du troisième degré –, c’est Aude Rossigneux, l’ex-présentatrice du Média et toujours fille du boss et d’une journaliste du Canard enchaîné. Allez chercher des cacahuètes et un verre, ça vaut le détour.

 

Une pépite ! Il y a tout dans ce tweet, le starter pack (on a lu ça dans Technikart, ça déchire sa race supérieure) idéal pour gaucho pétochard : l’écriture LGBT, l’intox véranique et la panique majuscule. Aude devrai se détendre et élargir son champ de vision : 1827 personnes meurent chaque jour en France dont 10 % du Covid (officiellement, mais on sait que les ARS bourrent les chiffres), soit 667 000 pour 2020.
Heureusement, il y en a qui sont moins crédules et qui ne se trompent pas de colère.

Pas sûr que ce message soit insultant pour une raison assez simple : on dirait le Président mais ça ressemble plus à un sosie. Vous n’êtes pas sans savoir que Staline envoyait son ou ses sosies aux quatre coins du pays, tant il était devenu parano. Macron a été malade, suffisamment pour ne pas montrer sa caboche une fois sur 365 dans l’année car d’habitude, il nous l’inflige chaque jour. C’est la maladie des gens de pouvoir d’aujourd’hui, saturer l’espace médiatique. Dire qu’on croyait avoir tout vu avec Sarkozy... Après ils s’étonnent qu’il y a du rejet, que les gens disent des gros mots.

La petite poule mouillée devrait écouter le poète poivrot Édouard Baer, qui a bien résumé la situation.

 

C’est un classique : donner de la vie aux années plutôt que des années à la vie. On ne demande pas à tout le monde d’entrer dans le club des 27 (Hendrix, Joplin, Cobain, Morrison), eux ont été un peu vite, mais au moins de qualiter un peu sa vie. Quand on s’emmerde, la vie semble longue, et si vous ajoutez du stress là-dessus, ça sent très vite la pinède. Céline, justement, a du mal à dormir.

 

La solution consiste non pas à bouffer des médocs, mais à changer de vie. Facile à dire, direz-vous, eh bien non : la qualité de vie justifie tout. Il y a une technique simple pour bien dormir, mais il faut disposer de temps : marcher. La marche est un médicament gratos, au même titre que la diète. Pas la peine d’aller chez le pharmacien, d’ailleurs ils ne vendent ni marche ni diète (on met de côté les stages « détox » à 600 euros qui associent les deux et qui cartonnent chez les bobos en surpoids).

On parie que la vioque de 195 piges et quelques dort bien. En même temps elle est retraitée donc elle a pas à se faire chier dans un bureau toute la journée comme Céline. Ah, c’est vrai que le burlingue, c’est fini. On avait oublié. C’est peut-être pas un mal car le cancer c’est la maladie ou la rançon de la société de Services avec ses immeubles, ses bureaux, son confinement d’avant le confinement, son immobilité, sa hiérarchie, sa soumission, son stress. Bonjour l’inhibition de l’action !

Au lieu de dépenser des milliards dans « la recherche contre le cancer », qui ne donne pas grand-chose, il faudrait peut-être penser à changer de vie. Béa Bach a raison : le cancer, il ne faut pas lui donner prise, il faut le prendre à la racine, et la racine semble sociale, dans la relation à son environnement.

 

Nous, on a remarqué un truc, moins on voit la gueule du médecin (allopathe), moins on voit celle du politique (psychopathe), moins on voit celle du flic (croche-pattes), mieux on se porte. Parfois, il faut bien se fader la sale gueule de l’huissier, cette vermine humaine, et la voix de ce trou du cul de banquier au téléphone, mais on ne peut pas non plus vivre en ermite H 24. Attention, on n’a rien contre les huissiers et les banquiers ! Leur boulot qui consiste à s’enrichir sur le dos des pauvres avec l’aide le la justice a quelque chose de noble.

 

La dernière fois que les Français ont eu faim, c’était la guerre, et avant cela, la révolution. En attendant l’une ou l’autre, ou les deux, on tient le coup avec les danseuses. Spéciale dédicace pour Louis-Ferdinand, du 9-2.

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page