Francis Cousin : Critique de l'actualité et des temps présents – Octobre 2021

Aufhebung !
10/10/2021
01:58:18

Francis Cousin : Critique de l'actualité et des temps présents – Octobre 2021

Guerre de Classe présente : Critique de l'actualité et des temps présents - Octobre 2021
L'inévitable krach du chaos mondial des fictions marchandes...

Intervenants : Lotfi, Thibaud, Adrien et Francis Cousin

Notre site : http://guerredeclasse.fr/
Commander nos livres : http://guerredeclasse.fr/boutique/
Nos textes essentiels pour comprendre la crise actuelle : http://guerredeclasse.fr/comprendre-la-crise-actuelle/

---

La moindre réforme financière échouait devant l'influence des banquiers, telle, par exemple, la réforme postale. Rothschild protesta, l'État avait-il le droit d'amoindrir des sources de revenu qui lui servaient à payer les intérêts de sa dette sans cesse croissante ?

Pendant que l'aristocratie financière dictait les lois, dirigeait la gestion de l'État, disposait de tous les pouvoirs publics constitués, dominait l'opinion publique par la force des faits et par la presse, dans toutes les sphères, depuis la cour jusqu'au café borgne se reproduisait la même prostitution, la même tromperie éhontée, la même soif de s'enrichir, non point par la production, mais par l'escamotage de la richesse d'autrui déjà existante. C'est notamment aux sommets de la société bourgeoise que l'assouvissement des convoitises les plus malsaines et les plus déréglées se déchaînait, et entrait à chaque instant en conflit avec les lois bourgeoises elles-mêmes, car c'est là où la jouissance devient crapuleuse, là où l'or, la boue et le sang s'entremêlent que tout naturellement la richesse provenant du jeu cherche sa satisfaction. L'aristocratie financière, dans son mode de gain comme dans ses jouissances, n'est pas autre chose que la résurrection du lumpenprolétariat dans les sommets de la société bourgeoise.
Marx, Les luttes de classes en France


Avec le développement de la marchandise développée en spectacle de l’indistinction totalement réalisée, le temps irrévocable de la dictature démocratique du marché est parvenu à mondialement unifier l’économie. Mais cette unification en tant que mesure de la marchandisation indistincte en devenant indistinction marchande de toute mesure, a pour résultat premier de se positionner comme démesure d’elle-même, déstructuration de sa structure et existence systématique de l’in-existentialisation de son système.
Critique de la société de l’indistinction


Le Lumpenproletariat, cette lie d’individus dévoyés de toutes les classes, qui établit son quartier général dans les grandes villes est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est absolument vénale et importune. Quand les ouvriers français écrivaient sur les maisons, à chaque révolution, l´inscription : "Mort aux voleurs !" et qu'ils en fusillaient même plus d´un, ce n´était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien parce qu´ils savaient très justement qu´il fallait avant tout se débarrasser de cette bande. Tout chef ouvrier qui emploie ces vagabonds comme gardes du corps, ou qui s´appuie sur eux, prouve déjà par là qu´il n´est qu´un traître au mouvement.
Engels, La guerre des paysans allemands


Nous vivons, aujourd’hui, l’époque de la domination totalement réalisée du capitalisme intégral dans les illusions établies de l’homme complètement réifié. Le système généralisé du fétichisme marchand est ainsi en train de mourir puisque, parvenu au maximum possible de son extension paranoïde, il ne peut plus dorénavant qu’étendre partout la crise terminale et cataclysmique de son auto-impossibilisation advenue.
Commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers…


Musiques :
https://www.youtube.com/watch?v=Cyv2SQIggCE
https://www.youtube.com/watch?v=aiSSz0snWzA
Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page