La Chine ne veut plus voir d’hommes "efféminés" et d’influenceurs "vulgaires" à la télé

E&R
05/09/2021
01:16

La Chine ne veut plus voir d’hommes "efféminés" et d’influenceurs "vulgaires" à la télé

L’administration nationale de la télévision et de la radio entend remettre de l’ordre sur le petit écran chinois. Mercredi 1er septembre, dans la lignée d’un vaste mouvement de reprise en main de l’univers du divertissement, elle a interdit certains programmes de téléréalité et donner de strictes consignes quant à leur contenu.

(...)

Pékin ne supporte plus les dérives supposées d’un monde du divertissement, propre, semble-t-il, à pervertir les esprits et pourvoyeur régulier de scandales.

Stop à l’inspiration coréenne

Arrestation de la star chinoise Kris Wu, soupçonné de viol ; amende record de 39 millions d’euros pour évasion fiscale pour une autre, l’actrice Zheng Shuang… Les people ne sont plus des modèles selon les autorités qui les estiment un peu trop soumises à l’influence néfaste des turbulents voisins sud-coréens.

(...)

Pékin souhaite limiter les opérations marketing qui les accompagnent et mettre un frein au consumérisme qu’ils véhiculent.

En finir avec l’idolâtrie, promouvoir la tradition

(...)

Outre donc des critères de beauté bien définis et des hommes vraiment masculins, il est temps de « promouvoir vigoureusement l’excellence de la culture traditionnelle chinoise […] et la culture socialiste avancée » et de mettre fin à des pratiques « chaotiques » grâce à un meilleur contrôle des agents de stars et des fan-clubs.

Lire l’intégralité de l’article sur ouest-france.fr

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page