Libye : « Donnez-moi les migrants ou je vous tue »

FDS
21/03/2018
01:01

Libye : « Donnez-moi les migrants ou je vous tue »

La justice italienne a placé sous séquestre le navire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms, qui venait en secours aux migrants au large de la Libye. Une enquête pour « association de malfaiteurs » a été ouverte contre ses dirigeants. Le bateau des humanitaires a été intercepté jeudi dernier par des garde-côtes libyens, alertés par leurs homologues italiens. Le personnel de l’ONG a refusé de livrer aux autorités libyennes les 218 migrants qui étaient à son bord, malgré les injonctions de Rome.

« L’homme qui affirmait être le capitaine du bateau a ordonné au personnel d’Open Arms de leur livrer les femmes et les enfants, en les menaçant de mort. Ses mots étaient les suivants : « Je suis le capitaine du navire, donnez-moi les migrants ou je vous tue« , et il a répété la même menace trois fois. Ce que j’ai vu sur le bateau, c’est que les migrants préféraient mourir plutôt qu’embarquer à bord du bateau libyen« .

Les migrants, qui avaient été secourus en eaux internationales à environ 70 milles nautiques des côtes libyennes, ont été acceptés en Italie « compte tenu des conditions précaires des migrants à bord« , après 48 heures d’hésitation.

L’Open Arms reste bloqué au port de Pozzallo, en Sicile. Oscar Camps, directeur de l’ONG basée à Barcelone, a déclaré aux médias espagnols qu’il craignait que le navire ne soit jamais restitué et que certains membres soient poursuivis pour « trafic d’êtres humains ».