Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie "Sorcières de tous les pays, unissons-nous !"

E&R
05/11/2019
07:25

Marlène Schiappa réduit le marxisme à la sorcellerie "Sorcières de tous les pays, unissons-nous !"

Dans une France prise entre les flammes de sa cathédrale et de ses banlieues – un projet somme toute cohérent quand on sait ce que veut l’oligarchie, domination absolue avec intouchabilité pour elle, chaos pour les autres, paradis pour les uns, enfer pour tous –, les ingénieurs sociaux doivent inventer chaque jour un contre-feu sociétal pour faire passer d’énormes et amères pilules, celles de la décomposition programmée du pays et de son pillage radical. Les destruction des âmes est un travail conjoint de cyniques et d’idiotes.

Macron le Fils de la Banque, comme il y a eu un Fils de l’Homme, a donc embauché une progressiste allumée qui doit pousser toujours plus loin le bouchon de la lutte anti-discriminations. Il s’agit tout simplement de réduire le potentiel de résistance du peuple français, qui se trouve majoritairement chez les hommes, et les hommes actifs (voir la composition sociologique des Gilets jaunes). On rappelle pour les naïfs que quand un détachement du SD de Reinhard Heydrich venait razzier un village biélorusse en 1941-1942, il fusillait d’abord les hommes, à part, par petits groupes, pour réduire la résistance potentielle du groupe humain. Ensuite il fusillait tranquillement le reste de la population, qui n’avait plus aucune défense.

Le travail de réduction d’une population, qu’il soit physique ou spirituel, passe toujours par la réduction de ses modèles intellectuels. C’est pourquoi tout ce qui représente un os pour le mondialisme envahissant doit être éradiqué. L’intelligence, la raison, la droiture, doivent être raillées (le travail de la chaîne Canal+), vilipendées (par les médias et l’école), honnies (par les associations communautaires).

Parallèlement, l’ignorance, la futilité et la confusion doivent être valorisées. Ainsi, le brillant Emmanuel Macron, Fils de Mammon et de Loki, élevé par les grands prêtres du pouvoir profond au rang de Cynique 1er, doit-il utiliser les talents de désintelligence de sa secrétaire la lourdaude Marlène, dont la complicité est précieuse. Cet attelage du Cynisme et de la Sottise a des effets redoutables sur la population qui, si elle n’arrive pas à décrypter cette organisation désorganisante, devient rapidement schizophrène.

JPEG - 124.5 ko
C’est toujours les mecs qui font les barbecues

Nous en venons au fait du jour, à la désorganisation du jour : Marlène Schiappa, Muriel Robin et Charlotte Gainsbourg, trois femmes puissantes dans la minceur conceptuelle, ont signé une tribune imbuvable de bidonnage hystérico-historique qui vise à réhabiliter les sorcières, qui seraient leurs sœurs en souffrance. Et de délirer sur les « dizaines de milliers de femmes » vivant seules dans les forêts profondes au milieu de leurs chats noirs et de leurs corbeaux qui auraient été torturées puis brûlées vives par le patriarcat catholique de l’époque, ô comme les choses matchent bien !

« Sorcières ! En Europe surtout, mais aussi en Amérique, elles sont mortes assassinées par dizaines de milliers aux XVIè, XVIIè et XVIIIé siècles, dans des chasses d’une cruauté sans limite. Torturées, noyées, brûlées vives, sur de simples accusations, après des simulacres d’investigations et de procès. Les féministes des années 1970 nous avaient déjà ouvert les yeux sur la réalité de ces violences, mais comme souvent, leur travail de mémoire a peu à peu été invisibilisé. Alors il nous faut le répéter, comme l’a fait Mona Chollet dans son livre Sorcières, la puissance invaincue des femmes. Car nous sommes nombreuses et nombreux à l’avoir oublié, à ne jamais l’avoir appris, que ces violentes campagnes, menées par la justice des hommes, répondaient à des critères strictement misogynes, alors que 80% des condamné.e.s et 85% des accusé.e.s étaient des femmes. Cela porte un nom, aujourd’hui sur toutes les lèvres : féminicides. »

JPEG - 61.5 ko
Manif de féminicidistes

On retrouve toujours les mêmes sur le banc des accusés, c’est ça le miracle du progressisme mondialiste, ce chandelier aux 7 branches : antiracisme, maçonnisme, féminisme, homosexualisme, sionisme, immigrationnisme et antichristianisme. Si l’antichristianisme recoupe trop le maçonnisme, alors on peut mettre pornographisme ou américanisme, même si c’est de moins en moins vrai depuis Trump. Mais par américanisme on entend les « valeurs » protestantes du commerce qui prime l’humain.

Et donc ces fausses intellectuelles armées d’une vanité en acier suédois ont lancé la pétition sur change.org, l’officine de récupération-manipulation des émotions de la jeunesse mondialisée, avec le vieux diable Soros derrière. Là on est dans la vraie sorcellerie, celle des ingénieurs sociaux qui à coups de milliards arrachés aux États et aux travailleurs par la spéculation désorganisent les nations et les esprits. Et ça marche ! Les sorcières, à côté, elles peuvent aller se brosser avec leur balai pour obtenir le centième du pouvoir de ces véritables fléaux mondiaux.

Les néosorcières ne sont que les idiotes utiles des ingénieurs démoniaques du mondialisme, qui sont tous des hommes. Elles font la vaisselle et les chiottes de leurs maîtres, Soros et ses anges déchus, qui les laissent jouer avec leur fausse libération, leur vanité les empêchant de voir the big picture et de comprendre la manip. La liste des signataires exprime toute la vacuité des agents culturels sans talent ni profondeur qui rêvent d’une filiation magique, comme la pensée du même nom.

JPEG - 69 ko
Les cerveaux de la pétition...
Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page