Mensonges, violations du droit, coercitions : la dystopie progresse partout dans le monde

E&R
17/11/2021

Mensonges, violations du droit, coercitions : la dystopie progresse partout dans le monde

Voici une petite fable racontée en images (en tweets, pour être moderne). Elle commence là où elle aurait du finir, soit le 16 novembre au matin, puisque le Conseil constitutionnel avait accepté le pass sanitaire au motif qu’il n’était que provisoire. Las, le même Conseil constitutionnel s’est désavoué – sans faire bouger l’autre comme disait Chirac –, la reconduction jusqu’en juillet 2022 étant passée comme une lettre à la poste ! Le Droit se reconnaît à ce qu’il se tort et qu’il ne l’est plus.

Avec la carte blanche du Conseil constitutionnel en France, et ses équivalents dans les autres pays qui progressivement mettent tous en place des mesures de plus en plus liberticides, voilà qu’on prolonge les pass sanitaires, qu’on les transforme en pass vaccinaux, qu’on oblige à la troisième dose, qu’on confine les non-vaccinés avant que de peut-être les interner ? (Puis les gazer ?)

La morale de l’histoire est dans le dernier tweet (en tout cas une des morales, les raisons qui préludent à tout ce mic-mac mondial dystopique sont multiples mais celle-ci est probablement la plus palpable pour ses bénéficiaires).

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page