Paris : le Service jésuite des réfugiés propose des activités créatives aux migrants, afin qu’ils puissent reprendre confiance en eux

FDS
07/11/2019
03:23

Paris : le Service jésuite des réfugiés propose des activités créatives aux migrants, afin qu’ils puissent reprendre confiance en eux

À Paris, l’association Jesuite Refugee Service – JRS France – propose des activités créatives ouvertes aux migrants, demandeurs d’asile et réfugiés. Des ateliers qui permettent de rencontrer des Français, de s’exprimer en français et de reprendre confiance en soi. En dehors du théâtre, JRS France propose entre autres des ateliers de yoga, de la musculation, de la danse et du football, et des cours de français, des sorties culturelles, et organise des fêtes thématiques.

Ils sont une dizaine ce mercredi matin à l’atelier théâtre proposé par l’association JRS France à Paris. Parmi eux, des migrants, des demandeurs d’asile, des réfugiés, mais aussi des étudiants résidant en France, une retraitée et d’autres locaux venus eux aussi profiter de ce cours donné par Chloé, une comédienne bénévole.

Mélanger les publics, c’est le principe des ateliers proposés par JRS France dans le cadre de son programme JRS Jeunes afin d’aider les migrants à sortir de leur isolement. « Les activités s’adressent à tout le monde, pas seulement aux jeunes d’ailleurs« , précise Audrey Chatelain, animatrice de l’association participant elle aussi à l’atelier.

Pour Mamadou, un Guinéen de 22 ans qui attend la réponse de sa demande d’asile auprès de l’Ofpra, cet atelier permet de faire connaissance avec d’autres jeunes. « Ça nous permet de nous distraire un peu. Parce que les questions administratives c’est pas facile. Si tu ne viens pas rencontrer d’autres jeunes, tu resteras isolé avec tes soucis et tes questions dans la tête« , confie-t-il.

« L’avantage du théâtre, c‘est que c’est universel, on n’a pas besoin de bien parler français et c’est un moyen de s’exprimer, ce que l’on fait très peu dans une société où les gens ne sont pas très bien acceptés« , ajoute Audrey Chatelain.

Ali, un demandeur d’asile afghan en France depuis deux ans, suit les cours de français et de théâtre, qui lui a permet de progresser et de reprendre confiance en lui. « Ça nous donne le courage de s’exprimer en public« , affirme-t-il avant de se lancer devant tous dans une scène d’improvisation sur un jeu de mot français.

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page