Politique & Eco n°222 Défense et illustration de l’étalon-or (de l’or à la monnaie papier suite)

TV Libertés
08/07/2019
46:58

Politique & Eco n°222 Défense et illustration de l’étalon-or (de l’or à la monnaie papier suite)

Avec Georges Lane, maitre de conférences à Paris-Dauphine et Maximilien Lambert, expert comptable.





1) Le FMI en question

- Quand Jacques Rueff conseillait De Gaulle

- La France demandait alors la conversion des dollars obtenus par l’export en or

- Les origines du FMI, Bretton Woods et les balances des paiements

- 1971 : le FMI perd ce rôle, voir le cas grec

- La Conférence de Gênes et le gold exchange standard

- "Le Grand péché de l’occident" selon Jacques Rueff

- Les Américains conservent seuls la convertibilité

- 1925 : Londres la rétablit à son tour pour la livre

- 1928 : la France la rétablit aussi mais à un cinquième de la valeur du franc germinal

- Arrivée de la crise de 29, échec de la livre sterling, dévaluation du dollar convertible à 35 dollars l’once d’or. Interdiction faite au citoyen américain de détenir de l’or.





2) Fallait-il garder l’étalon-or ?

- L’abandon de la convertibilité or du dollar par Nixon en 1971

- Naissance du serpent monétaire européen

- Critique de l’étalon-or

- Relique barbare (Keynes) l’étalon-or appartient au passé comme la marine à voile (R. Aron)

- La monnaie, une innovation permanente

- Qu’est-ce que la monnaie ? Le résultat des échanges

- Définition de base : intermédiaire des échanges, mais pas instrument de réserve de valeur

- Pourquoi parle-t-on de l’argent ?

- La réglementation contre la propriété, pour lutter contre la fausse monnaie

- Histoire de la Banque de France

- Quand Audiard fait parler Jean Gabin de la monnaie :"Le cave se rebiffe"





3) De l’Union monétaire latine (1865 1930) à la zone euro

- Naissance de l’Union latine

- Le bimétallisme Or /Argent

- La banque centrale : institution privée dotée d’un privilège d’émission Jusqu’en 1945

- Italie, Belgique, Suisse, Grèce, France, autour du Franc

- Le code monétaire actuel, jamais l’euro n’est défini

- L’euro : un OMNI, objet monétaire non identifié

- Problématique du secteur dit faussement "non marchand"

- Pareto et la loi de Gresham

- Pourquoi l’or l’argent et le cuivre, la problématique des terres rares

- Les crypto monnaies et le numérique ont besoin de ces métaux

- Partage des tâches Banque centrale européenne, banques centrales nationales

- Le problème des banques commerciales dans la fabrication de monnaie

- Reserve fractionnaire et séparation des banques d’affaires et banques de dépôts, rappel du Glass Steagall act aux USA

- L’Europe et Tracfin : de la lutte contre le blanchiment au contrôle fiscal

- Confusion grave entre monnaie et finance

- La liquidité keynésienne n’est pas de la monnaie



Conclusion : le mercure un métal liquide, Mercure Dieu des commerçants, des voleurs, des voyageurs et... d’internet.