Raoult écrase Bourdin sur RMC, et Chalençon est viré de la télé pour une photo avec Dieudonné !

E&R
25/06/2020
39:12

Raoult écrase Bourdin sur RMC, et Chalençon est viré de la télé pour une photo avec Dieudonné !

Le 25 juin 2020, le lendemain de son audition devant une commission parlementaire, le grand infectiologue Didier Raoult a passé une autre audition, cette fois-ci devant le médiateur Jean-Jacques Bourdin. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Bourdin, quand le savant s’est énervé, a couru se cacher dans son terrier.

« C’est moi qui soigne, c’est pas vous. Vous avez déjà soigné quelqu’un dans votre vie ? Vous avez sauvé quelqu’un dans votre vie ? Alors calmez-vous, calmez-vous. Calmez-vous. Calmez-vous. Donc m’expliquez pas la médecine et m’expliquez pas ce que c’est soigner, je n’ai fait que soigner les gens. Mais si vous faites pas de diagnostic des gens, vous ne pouvez pas les soigner, d’accord ? »

Le duel a été chaud, et Bourdin s’est pris en une matinale autant sinon plus de gifles qu’en 20 ans de carrière (2001-2020) sur RMC. Désormais, c’est terminé : il dégage de la matinale, et un tiers des effectifs de cette radio pseudo populiste est viré. Raoult, lui, poursuit sa carrière de soignant.

Bourdin, un temps, a fait sa réputation sur son indépendance d’esprit par rapport aux pouvoirs. Puis il s’est plié, comme tous ses collègues, aux injonctions du pouvoir profond, qui donne ses ordres, indirectement ou par autocensure, aux médiateurs qui tiennent la parole publique ou privée. Il n’est pas possible de leur échapper, et si on les dénonce, on perd immédiatement son poste avec fracas et marque d’infamie sur le front.
Et puis, qui peut renoncer au gros argent, à la gloire, aux femmes, contre son sens de l’honneur ?

Même Patrick Sébastien, même Jean-Marie Bigard au plus haut de leur popularité n’ont pas osé utiliser cette dernière pour dénoncer ce Système terroriste et totalitaire qu’ils n’ignorent pas... en privé. C’est seulement quand ce Système les a mis dehors, sans aucun égard pour leur talent et leur popularité, qu’ils se sont réveillés et sont devenus des sortes d’opposants. Mais cela ne suffit pas, car tous les opposants potentiels au socialo-sionisme sont virés les uns après les autres dans des procès publics, sans aucun moyen de défense.
Les procès de Moscou n’ont rien à leur envier.

Maccarthysme sioniste

À quand une fronde collective qui pourra tout changer ? Le dernier réprouvé en date, c’est Pierre-Jean Chalençon qui a dû rendre son tablier pour avoir posé avec Dieudonné. La photo (diffusée par Stéphane Blet lors de l’anniversaire de Le Pen) a été utilisée par les services sionistes infiltrés en France pour déconsidérer le collectionneur fou de Napoléon Bonaparte, devenu homme de télé dans l’émission Affaire conclue.

Le résumé de l’affaire par le journal 20 Minutes :

« Sur le blog de Jean-Marc Morandini, Pierre-Jean Chalençon explique que son départ est lié à une polémique autour d’une photo prise avec Dieudonné, même si on en trouve que très peu de traces sur Internet. “Devant l’ampleur prise par cette polémique, j’ai décidé en accord avec la production d’Affaire conclue de me retirer des enregistrements dès aujourd’hui. J’aime trop cette émission et ceux qui la font pour prendre le risque de les voir touchés par cette polémique”, indique-t-il. »

Aujourd’hui, dans la France occupée de 2020, il suffit d’une simple photo avec Dieudonné pour perdre son poste. Ce sont bien les sionistes qui les donnent et les retirent au gré des soumissions et des insoumissions de leurs obligés.

L’émission entière Bourdin Direct (à la niche) du 25 juin :

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page