Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

E&R
01/08/2020
29:55

Trump : "Nous interdisons TikTok aux États-Unis"

Encore un coup de maître de Donald Trump avec cette mesure qui lui permet de :

- mettre à bas une application utilisée comme un outil de propagande contre lui par l’État profond (se rappeler de l’épisode du meeting de Tulsa pour s’en convaincre) tout en luttant officiellement contre l’ingérence chinoise (rappelons ici que si TikTok a bien été lancée sur le marché international par l’entreprise de technologie numérique chinoise ByteDance, elle est, en Occident, principalement gérée par Kevin Mayer, un ancien du très communautaire groupe Disney) ;

- mettre un coup d’arrêt à la décadence culturelle : TikTok étant connu pour ses jeunes utilisatrices se filmant en train de produire ou reproduire des chorégraphies aux codes libidinaux et exhibitionnistes (précisons ici que TikTok n’est pas accessible en Chine où l’application est remplacée par Douyin, au fonctionnement similaire mais au contenu contrôlé) ;

- lancer un avertissement et franchir une nouvelle étape vers la mise au pas des GAFA : le démantèlement du monopole numérique étant l’un des objectifs de fond de l’administration Trump...

– La Rédaction d’E&R –

Le président américain, Donald Trump, a annoncé, vendredi 31 juillet, qu’il comptait interdire aux États-Unis le réseau social TikTok, soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par les services de renseignement chinois.

« En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux États-Unis », a déclaré M. Trump à des journalistes à bord de l’avion présidentiel Air Force One. Il a ajouté qu’il agirait dès samedi. TikTok appartient au groupe chinois ByteDance. Il compte près d’un milliard d’utilisateurs dans le monde et est très populaire auprès d’un public jeune.

(...)

Vendredi, avant l’annonce de M. Trump, des médias américains croyaient savoir que le président allait imposer au groupe ByteDance de vendre TikTok. Selon le Wall Street Journal et l’agence Bloomberg, le président s’apprêtait à signer un ordre officiel pour obliger la maison mère chinoise à se séparer de la très populaire application américaine, au nom de la protection de la sécurité nationale. C’est finalement l’interdiction pour laquelle M. Trump semble avoir opté.

Il y a quelques jours, TikTok s’était engagé à avoir un haut niveau de transparence et notamment à permettre des contrôles de ses algorithmes, pour rassurer les utilisateurs et les régulateurs.

(...)

James Lewis, chef du programme de politique des technologies au Center for Strategic and International Studies, estime que le risque de sécurité encouru en utilisant TikTok est « proche de zéro ». En revanche, « il semble que ByteDance pourrait être mis sous pression par Pékin », a déclaré M. Lewis.

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Quelques compilations de vidéos TikTok,
histoire de mieux cerner le phénomène :

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page