Un "journaliste" de Yann Barthès se fait physiquement remettre à sa place lors d’un reportage sur le FN

E&R
01/02/2017
01:50

Un "journaliste" de Yann Barthès se fait physiquement remettre à sa place lors d’un reportage sur le FN

Marine Le Pen s’est rendue ce mercredi au Salon des entrepreneurs à Paris et l’équipe du Quotidien n’était manifestement pas la bienvenue...

Dans le cadre de son émission iconoclaste, Yann Barthès avait dépêché l’un de ses journalistes pour couvrir la visite de Marine Le Pen au Salon des entrepreneurs.

Indésirable lors des meetings privés du parti, l’équipe du Quotidien, dûment accréditée, avait en revanche bel et bien le droit d’assister à cette sortie publique de la présidente du Front national. Le service d’ordre en a décidé autrement, relate Le Huffington Post.

Ainsi, alors qu’il tentait d’interpeller l’invitée, Paul Larrouturou a été littéralement empoigné par le personnel de sécurité et éloigné manu militari de la candidate à la prochaine élection présidentielle. Reconduit à la porte d’entrée, le journaliste a ensuite retenté sa chance, son autorisation à la main, avant d’être expulsé plus violemment encore.

On ignore exactement l’origine de cette échauffourée mais il ne s’agit pas du premier accrochage entre les acolytes de Yann Barthès et le FN.