Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu La France sous le régime Schwab-Attali

E&R
11/09/2021
04:42

Un prof, soupçonné de "complotisme", est suspendu La France sous le régime Schwab-Attali

Il n’en faut pas beaucoup aujourd’hui pour tomber pour complotisme et perdre son job, même si le complotisme n’existe pas en tant que délit et encore moins en tant que crime. L’histoire du jour, on sent qu’elle va se répéter dans notre futur proche. Laissons le soin au Monde, le journal des Lobbies et des Marchés, de rapporter l’horreur :

Des parents d’élèves ont alerté les autorités académiques après que l’enseignant a diffusé, devant plusieurs classes, une vidéo d’opposition au vaccin contre le Covid-19.

Qu’il y ait des parents assez fourbes pour dénoncer un prof qui donne son avis sur la dangerosité des vaccins actuels, c’est malheureusement le cas dans toute occupation, et la France de 2021 est occupée comme elle l’était en 1940, ce qui révèle les comportements de délateurs. En général, à la libération, c’est à eux de prendre le maquis, mais nous n’y sommes pas encore.

Le rectorat de Toulouse a confirmé la suspension à titre conservatoire, mercredi 8 septembre, d’un enseignant d’espagnol du lycée Raymond-Naves de Toulouse. Il est accusé d’avoir diffusé, devant plusieurs classes, une vidéo jugée « complotiste ». Selon le recteur, Mostafa Fourar, il s’agirait d’images trouvées sur le site Francesoir.fr, qui s’est illustré pendant la pandémie par de nombreux propos complotistes et prises de position contre les restrictions sanitaires. L’enseignant restera suspendu « le temps de l’enquête », confirme le recteur.

Restons précis : en quoi une vidéo antivaccin est-elle complotiste ? Autrement dit, où est le complot ? Les complices et le réseau du prof ont-ils été mis au jour ? Quelle est la réalité de ce complot ? Que visent les comploteurs ? La prise du pouvoir ? L’élimination de la clique en poste à Matignon ou à l’Élysée ? Avant de parler de complot, il faut nous montrer l’organigramme de toute cette organisation occulte, c’est la moindre des choses.

Or, là, rien. De complot, point. Juste une petite vidéo en cours d’espagnol qui a choqué des parents délateurs, qui ont volé au secours de leurs enfants, qu’ils ont déjà probablement fait vacciner, c’est-à-dire empoisonnés, sans le savoir, par soumission, par ignorance, par peur. Le complot, c’est de ce côté-là qu’il faut le chercher, chez les vaccinateurs fous, les Mengele mondialistes qui occupent les médias mainstream depuis 20 mois maintenant. Par ordre d’apparition :

Buzyn-Lévy, Macron, castex, Véran, Delfraissy, Salomon, Lacombe, Marty, Cymes, Attali, Blanquer, Bancel & Bourla, Schwab, Gates et Tedros. Que du beau linge ! Le complot, si complot il y a, il est là, et pas ailleurs chez un petit prof d’espagnol de Toulouse !

Le Monde, avec une candeur florentine, dénonce un des parents d’élèves délateur, une délatrice en l’occurrence :

Les parents que nous avons pu joindre, eux, souhaitent « éviter une polémique », alors qu’une partie des familles a fait le signalement auprès des autorités académiques, vraisemblablement sans que tous soient prévenus. « Cet enseignant ne s’est peut-être pas rendu compte de ce qu’il faisait », suppose Carine Yannotto, mère d’élève élue FCPE. « En tant que maman, je pense que c’est une faute, ajoute-t-elle. Mais on ne va pas l’accabler alors qu’il a peut-être simplement dérapé. »

On sent que pour elle, une autre semaine, une autre vie va commencer, sur les réseaux sociaux. Devenir célèbre, ça a parfois des inconvénients. Tout le monde veut devenir Claude François, Jérôme Salomon ou Kylian Mbappé, mais cela suppose quelques sacrifices. Pour Claude, il faut jouer dans son bain, pour Jérôme, jouer double jeu, et pour Kylian, jouer au ballon.

Karma !

Ce qui nous amuse, dans cette affaire qui montre l’effondrement moral et spirituel de l’Éducation nationale, totalement alignée sur l’idéologie mondialiste, c’est que les mondialistes, justement sont en train de s’affairer à la démolition programmée de l’école.

Car il y a trop d’écoles, de profs, de salaires, et de toute façon, les gosses de pauvres, les gosses des classes moyennes qui sont encore dans le service public, les mondialistes s’en branlent : tout ça, c’est de la chair à canon ou de la chair à vaccin, sinon à RSA ou à RU, revenu universel, cher à ce pauvre Hamon.

Tout est programmé, et les confinements ont servi de laboratoire pour tester la Bête : des centaines de milliers de profs vont gicler, les mêmes qui clouent leurs collègues complotistes au poteau, les classes vont fermer par milliers, comme les usines dans les années 80, on appellera ça une restructuration, on fera du Zoom ou autres logiciels d’éducation à distance, on supprimera 1 prof sur 10, puis 50 sur 100, on décimera à la romaine, avec les centurions qui abattaient les déserteurs ou les mutins au rythme de un sur dix.

Les mondialistes seront plus cruels que les Romains puisqu’ils supprimeront 9 profs sur 10. C’est pour ça que l’Âne de Paris peut promettre de doubler les salaires des enseignants, demain, ça ne mangera pas de pain !

JPEG - 130.6 ko
Toi, je doublerai ton salaire ! Toi aussi ! Pas toi, toi tu es de droite.
 

Et de toute façon, cette école de merde, comme le cinéma du même nom, doit se casser la gueule. Aux parents de prendre le relais.

Destruction de l’école publique : la preuve par Attali

« Le marché va s’étendre dans des secteurs pour lesquels jusqu’à présent il n’avait pas accès, tels que la santé, l’éducation, la justice, la police... »

 
Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page