Un sondage place Zemmour devant Marine et Bertrand Le candidat national-sioniste lance une OPA sur les jeunes LR

E&R
02/10/2021
20:47

Un sondage place Zemmour devant Marine et Bertrand Le candidat national-sioniste lance une OPA sur les jeunes LR

Tous les feux des forces occultes propulsent Zemmour vers la présidentielle (on n’a pas dit la présidence). Désormais, les sondages entrent dans la danse, et on connaît leur effet démultiplicateur, avec la prime au montant.

Les Républicains cherchent à se positionner sur l’échiquier politique aux antipodes d’Éric Zemmour. Pour le président LR du Sénat Gérard Larcher, il est « le candidat de l’extrême droite », dont il ne partage ni les idées ni les valeurs. Damien Abad, président du groupe LR à l’Assemblée nationale, propose pourtant un débat avec lui pour démontrer « ce qui différencie la droite républicaine d’Éric Zemmour ». « Si Éric Zemmour se rêve en tsunami populiste, les Républicains seront une digue infranchissable », estime-t-il le 27 septembre, cité par l’AFP.

Stanislas Rigault, supporteur du polémiste, a pourtant partagé le 1er octobre une photo de Zemmour qui a immédiatement fait réagir. Elle a en effet été prise vendredi soir dans la permanence du Nord des Républicains à Lille, la région de Xavier Bertrand, candidat à la présidentielle. Il montre Éric Zemmour en compagnie de militants dont l’un tient une banderole « Les Jeunes Républicains ». (Sputnik)

 

En faisant une photo avec de jeunes LR à Lille, Zemmour a mis le souk à droite. Il est vrai que Les Républicains, coincés entre leurs deux candidats sans charisme aucun, la platitude faite femme Valérie Pécresse et le petit Frère Xavier Bertrand, n’ont aucune chance au 2e tour, vu que Macron incarne déjà le vote bourgeois.

 

La droite a beau pleurnicher, la caravane national-sioniste passe. Pour Xavier Bertrand, le moine replet qui ne risque pas d’électriser la France, ça sent la sapinade. Et son passage chez la Lapix n’a pas arrangé les choses...

 

L’OPA Zemmour sur toute la droite nationale et libérale est en train de fonctionner, si l’on en croit les instituts de sondage et les médias, dont BFM TV, la mouche qui va peut-être changer d’âne... Mais on sait que les sondages participent en soi à une dynamique. Cela a été le cas de Macron, le candidat venu de nulle part (sauf du Big Bank) en 2016-2017.

 
JPEG - 258.1 ko
Sondage d’août 2021...

La gauche, elle, est complètement larguée, avec Mélenchon qui déraille sur le climat (c’est mieux que de s’attaquer au CRIF), Montebourg et son slogan naze (la remontada) en goguette dans un TER qu’une gonzesse sans billet prend pour un contrôleur, Jadot qui fait à peine mieux que la dingo Rousseau dans la primaire écolo, Hidalgo qui a même perdu le vote des rats et qui fait moins qu’Hamon en 2017, Roussel qui floppe même à la Fête de l’Huma...

Heureusement, le gauchisme a encore une chance, une dernière : la peur du fascisme !

Bonus : Même Hanouna se met à faire la promo de Zemmour...
Un ordre venu de très haut ?

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page