Vaccination "obligatoire" : gouvernement et médias sont les VRP du Big Pharma

E&R
06/07/2021
13:01

Vaccination "obligatoire" : gouvernement et médias sont les VRP du Big Pharma

Le virus delta Fischer Bourla attaque !

Après 18 mois de dictature sanitaire et de destructions économiques inouïes (sans parler de celle du moral de la nation), histoire d’augmenter l’endettement du pays pour l’arrimer encore plus fermement à la Banque, nos amis du gouvernement ont autorisé les Français à prendre quelques jours de vacances, avant la reprise de la dictature à la rentrée. Car à la rentrée, si tout le monde n’est pas vacciné par le Big Pharma, tout le monde risque de morfler : hommes, femmes, enfants, anciens, travailleurs, chômeurs, pas un Français ne pourra passer entre les mailles du filet du totalitarisme néolibéral avancé. Macron a déclaré que la vaccination ne sera pas obligatoire, mais la vie des non-vaccinés semble de plus en plus difficile. C’est pourquoi il ne faut rien lâcher !

Concrètement, que va-t-il se passer ?

Oh, c’est simple, c’était déjà dans les cartons de l’oligarchie :

- une inflation galopante, pas encore sur les traces de celle de Weimar, avec peut-être une belle surprise nationale au bout, mais le Système fait très attention à ne pas produire un nouvel Hitler, donc les 10 millions de chômeurs attendus seront probablement pris en charge par l’État, pardon, par la Dette et le revenu universel,
- une destruction progressive du travail indépendant au profit du télétravail salarié, tout en favorisant l’ubérisation, c’est-à-dire la précarité,
- une surveillance accrue des réseaux sociaux et une criminalisation de toute pensée non macroniste (c’est-à-dire libérale libertaire),
- un effondrement de la vie culturelle (une tradition nationale) dû à l’obligation de se faire trafiquer le métabolisme avec le vaccin Bancel & Bourla pour assister à un simple spectacle,
- une nouvelle psychose imposée à l’école publique (un seul cas et la classe ferme !) pour désorienter encore plus des millions d’enfants qui ne sortiront pas indemnes de cet holocauste mental,
- une explosion des faits de délinquance de plus en plus graves et gratuits (tuer pour tuer),
- une saturation des hôpitaux psychiatriques qui déborderont dans nos rues (attention au schizo en décompensation qui vous prend pour le Diable),
- un apport de centaines de milliers de migrants haineux qui viendront vider le trésor national constitué par la classe laborieuse.

Bref, les Français qui croyaient en avoir fini avec le merdier en obéissant à toutes les injonctions « sanitaires » les plus irrationnelles de la dominance en seront pour leurs frais. Plus on se soumet, plus on morfle, c’est la leçon de l’Histoire, mais aussi de la Vie. Et c’est pas avec nos opposants contrôlés qu’on va former de nouveaux Spartacus : entre Yannick Jadot et Papacito, le Français lambda (ou delta) a peu de chance de retrouver sa vie d’avant. Il vaut mieux penser à sa survie d’après !

Naturellement, les forces obscures du pouvoir profond ont donné leurs ordres de mission au gouvernement et à ses relais carpettes médiatiques ; du coup, lundi 5 juillet 2021, alors que les Français ne devraient s’occuper que de météo et de Tour, de melon et d’apéro, ils découvrent l’ordre de mobilisation générale contre le variant delta, autrement dit contre eux-mêmes. Il faudra souffrir plus, payer plus, et fermer sa gueule plus. Le Figaro se demande s’il faudra fermer les frontières, prenant au sérieux les délires du grand malade Delfraissy, car un visage, comme la terre, ne ment pas.

Florilège des déclarations d’Alain Fischer, le rothschildien devenu
le Monsieur vaccin du gouvernement

T’inquiète pas, Fischer, ça le sera, « problématique », on peut te le confirmer. L’interview du poisson rothschildien dans le JDD est extraordinaire de violence sous-jacente. On sent qu’il en faut peu pour que les Fischer du lobby sanitaire (on a failli écrire satanique !) condamnent à la mort sociale, voire à la mort physique, les vaccino-récalcitrants. Vacciner les adultes de 24 à 59 ans, ce sera difficile, mais vacciner les enfants, encore plus.

Pourtant, Fischer ne se l’interdit pas, et le JDD l’y encourage avec une vigueur toute collaboratrice. Entre la presse mainstream et la dominance, il y a collusion totale. Et après, les observateurs font semblant de s’interroger sur l’effondrement de la presse et de la participation aux élections. C’est le salaire de la trahison sociale et de la corruption, tout simplement.

Dans le même numéro sauvage du JDD, décidément à marquer d’une pierre blanche, 96 soignants, représentés par la bande à Pialoux, Lacombe et Frydman, mettent la pression sur la base.

La liste de ces amis de l’humanité est ici. À garder au chaud pour le jour de la libération.

Toute la presse est à l’avenant. Dans Le Parisien, l’organe du ministère de l’Intérieur géré par le multimilliardaire Arnault, le dessinateur systémo-compatible (on dit plus vulgairement collabo) Ranson prête sa plume aux objectifs de la dictature en cours :

La une ne laisse aucune place au doute, quant au projet final, la solution de la question française :

JPEG - 85 ko
L’Express participe aussi à la psychose delta

Rions un peu avec Cécile Thibert

Ils sont atteints du variant mental delta et ils essayent de contaminer les gens sains. Ce sont les delta-dingos. Tremble, citoyen en bonne santé, les zombies t’ont pris en chasse !

Des stades remplis de milliers de supporters, un brassage de populations venues des quatre coins du continent, des moments de liesse qui relèguent les gestes barrières au rang de vagues souvenirs… Alors que l’Euro de football bat son plein, certains craignent que l’événement – annulé l’année dernière – serve de super catalyseur au variant Delta en Europe.

JPEG - 45 ko
Le retour de la grande infectiologue Cécile Thibert avec le titre le plus insolite de cette semaine de propagande

Justement, Cécile parle des « déchets qui s’accumulent dans nos neurones »... On rappelle que Cécile est la jeune fille qui s’est attaquée au Pr Raoult dans Le Figaro.

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page