La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

E&R
29/11/2019
07:11

La Turquie accuse Macron de soutenir le terrorisme

 

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a dénoncé ce jeudi [28 novembre 2019] les propos d’Emmanuel Macron sur l’offensive de la Turquie dans le nord de la Syrie, accusant le président français de soutenir le terrorisme.

« Il est déjà le parrain d’une organisation terroriste qu’il reçoit constamment à l’Élysée. S’il dit que son allié est l’organisation terroriste (...) il n’y a vraiment rien à ajouter », a martelé Mevlut Cavusoglu à la presse au parlement.

Le président français a de son côté reproché jeudi à la Turquie d’avoir mis « ses alliés devant le fait accompli d’une intervention militaire qui met en péril l’action de la coalition contre Daech ». Une déclaration pas au goût de Mevlut Cavusoglu, qui estime que « Macron ne peut pas être le leader de l’Europe en tremblant de la sorte ».

La Turquie a lancé le 9 octobre une offensive dans le nord de la Syrie dirigée contre les Kurdes des YPG, un mouvement qualifié d’organisation terroriste par Ankara. Emmanuel Macron avait reçu le même jour à Paris Jihane Ahmed, porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS) dont les YPG sont une composante importante, pour lui témoigner de la solidarité de la France dans la lutte contre les djihadistes de l’État islamique (EI ou Daech).

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

 
 

Macron s’entretiendra avec Trump et Erdogan avant le sommet de l’Otan

Emmanuel Macron aura un entretien avec Donald Trump et rencontrera Recep Tayyip Erdogan en compagnie d’Angela Merkel et Boris Johnson mardi à Londres, avant le sommet de l’Otan, a indiqué jeudi l’Élysée.

Peu après son arrivée au Royaume-Uni, les présidents français et américain se retrouveront en début d’après-midi pour un entretien bilatéral à Winfield House, la maison de l’ambassadeur des États-Unis à Londres.

Emmanuel Macron participera ensuite à une réunion de coordination avec le Premier ministre britannique et la chancelière allemande autour du président turc au 10 Downing street, la résidence de Boris Johnson.

[...]

Les dirigeants des 29 pays membres de l’Otan se retrouveront mardi en fin de journée à Buckingham Palace pour une réception donnée par la reine Elisabeth II avant le sommet de l’Otan dans le nord de Londres.

La préparation du sommet a été troublée par une interview d’Emmanuel Macron le 7 novembre à l’hebdomadaire britannique The Economist, dans laquelle il avait évoqué une «  mort cérébrale  » de l’Otan, suscitant une vive controverse.

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page