Pour 2022, Mélenchon veut aller chercher les électeurs qu’il a trahis en 2017

E&R
07/09/2021
01:52:43

Pour 2022, Mélenchon veut aller chercher les électeurs qu’il a trahis en 2017

Mélenchon, la gauche mourante et les écolos collabos

« Notre tâche est d’aller chercher les 6 ou 7 millions de personnes qui cette fois-là encore ne sont pas allées voter, qui n’ont pas utilisé la bombe atomique qu’ils ont dans la main qui s’appelle bulletin de vote, parce que les puissants n’ont qu’une idée, c’est que vous n’alliez pas voter ! »

 

Le discours complet est ici :

Alors là, ça demande un petit bémol. La « bombe atomique », Mélenchon la détenait, dans sa propre main, en avril 2017, quand Marine lui a tendu la main pour battre Macron, c’est-à-dire la Banque, le 7 mai 2017. Mélenchon, pris dans les filets de sa double allégeance, à la fois au Grand Orient et plus globalement au socialo-sionisme, a retiré prestement sa main et à laissé ses troupes gauchistes voter pour la Banque ou s’abstenir. Le résultat est le même, quel que soit l’examen de conscience : le petit protégé de Rothschild, Minc et Attali a gagné, et en quatre ans, la France a été plus détruite qu’en 40 ans de LRPS !

Quatre ans après cette bévue historique, qui impacte tous les Français, de l’école à l’économie, des enfants aux anciens, Mélenchon veut aller chercher les millions de Français qui ont compris qu’en obéissant à la fracture droite/gauche, établie par les forces occultes, aucun changement n’était possible, et que tout discours établi sur cette fracture était un discours de complicité insidieuse avec le Système.

Cela explique pourquoi le leader de LFI, qui est resté entre deux chaises, non seulement a perdu son honneur de patriote – il a craché sur l’occasion de sauver notre pays en s’alliant avec le populisme de droite –, mais il perdra aussi son électorat qui se retrouve aujourd’hui dans une impasse. Le PS est mort, LFI rétrécit, le Système en profite pour grossir les rangs de la nouvelle impasse, l’écologie, qui rafle la mise, avec l’appui des forces du Marché (qui n’est pas contre puisque des deux côtés on parle déproduction, chômage de masse et revenu universel), et des médias.

Tous ces collabos du Système disent la même chose : nous pouvons devenir présidents. Et c’est tout à fait possible puisque la gauche sociale et l’écologie anti-impérialiste ont été laminées par le Système pour construire une gauche gentillette, factice, compatible avec la Banque !

 
 
 

Le débat entier des rigolos est là :

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page