Sermon de l'abbé Beauvais sur la résurrection de Lazare

reinformation.tv
13/07/2019
17:27

Sermon de l'abbé Beauvais sur la résurrection de Lazare

Mes bien chers frères, avec ce dimanche nous entrons dans le temps de la Passion qui doit s'ouvrir sur le dimanche de Pâques. Et avant d'éprouver cette joie du matin de Pâques, l'Eglise nous invite à porter bien sûr nos regards et nos cœurs avec plus d'attention sur les souffrances et sur la mort de notre Seigneur.
Plus la réalité de ces souffrances et de sa mort se fait proche et plus sa divinité s'affirme.
Soit par l'éclat de ses miracles : ainsi la résurrection de Lazare qui précède de quelques jours sa condamnation à mort, soit par ces déclarations qui laissent paraître clairement et sans ambiguïté cette divinité.
Vous voyez que les statuts et les crucifix ont été recouverts d'un voile violet. Quel est le sens de cette disposition liturgique ? (Il n'y a que le chemin de croix qui fait exception) C'est pour nous permettre de fixer exclusivement les yeux, la pensée et le cœur sur la Passion du Christ et sur sa mort.
Notre chemin de croix, nous sommes invités à le faire souvent pendant cette grande quinzaine, au moins par la pensée. Et l'Eglise est tellement soucieuse de nous voir appliquer à considérer que les souffrances et les opprobres et la mort du Christ, qu'elle nous demande de voiler les croix et les statues des Saints, qui certes sont un rappel de ses souffrances et de sa mort mais aussi et surtout de sa résurrection par la victoire qu'il a justement remportée pour eux sur le péché et sur la mort.
Les Saints en effet sont les fruits de la Rédemption, et la croix c'est l'instrument de cette Rédemption, et comme tel les statues des Saints aussi bien que les crucifix sont des emblèmes de gloire.
Alors depuis Pâques en effet, la croix est devenue davantage donc un emblème de puissance et de triomphe qu'elle n’évoque un instrument de supplice.