Tristan Mendès sous le choc : le doc "complotiste" Hold-Up cartonne

E&R
12/11/2020
01:40:43

Tristan Mendès sous le choc : le doc "complotiste" Hold-Up cartonne

 

Au vu de ses réactions épidermiques sur les réseaux sociaux, on se demande si le petit Mendès ne serait pas l’attaché de presse des « complotistes » de tout poil. Il vient en effet de tweeter à mort sur et contre le documentaire qui fait beaucoup parler en ce moment, Hold-Up. Fidèle à sa noble fonction de délateur planqué derrière une thèse inachevée, l’agent sioniste formé pour détruire les moyens de survie des nationalistes français tente d’avertir les autorités du drame qui est en train de se passer.

 

Tristan essaye de transformer le générique des intervenants en liste de dénonciation, malheureusement, tout est public et aucun Français digne de ce nom n’ira à la Kommandantur avec les noms de ceux qui doutent de la version officielle du Covid. Et qui refusent la psychose infusée par les médias mainstream depuis presque un an maintenant.

 

Nous avons déjà relayé les invitations complaisantes (ou forcées) de cet agent socialo-sioniste chargé de haine sur le service public audiovisuel mais Faits & Documents a traité le personnage avec l’information réseautaire qu’il faut. Tout se trouve dans les renvois sous l’article.

En attendant, ne boudons pas notre plaisir et découvrons avec Tristan l’étendue ds dégâts infligés à la version officielle du covidisme politique. Ici, Tristan s’étrangle en voyant le Tipee du documentaire s’envoler en quelques heures. Tristan étant mandaté pour bloquer les revenus des patriotes français, que ce soit par la publicité ou la Banque, il ne peut que pleurer devant la popularité de ce travail alternatif, réinformatif ou dissident, c’est selon.

 

Ce que cet agent de la haine oligarchique ne comprendra jamais, c’est que son camp ne sera jamais populaire dans un pays chrétien (et aussi musulman) et qu’il sera toujours obligé, s’il veut garder son pouvoir inique, de gouverner par la dictature, ce qui est le cas actuellement. Les moyens colossaux développés par les Tristans ne serviront in fine à rien, puisqu’ils ne feront que réveiller puis renforcer l’amour que les Français ont pour leur pays. C’est vrai que cette haine fait des dégâts, on le reconnaît, mais tout sera reconstruit.

Il y a tant de choses dans ce documentaire qui énervent Tristan qu’on va faire une petite sélection. En gros, tout ce qui est de la gauche du travail et/ou de la droite des valeurs le hérisse.

 

Pascal Praud, qui penche pour le national-sionisme, a osé inviter le producteur de l’infamie :

 

Heureusement, si impopulaires soient Tristan et son camp, ils peuvent compter sur le journal en faillite perpétuelle Libération qui vend encore trois numéros à des lycéens manipulés par la LCR :

 

Les sites de « vérification » de l’info sont la dernière trouvaille de médias en panique qui ne savent plus comment résister au tsunami d’information non polluée sur l’Internet. Certes, il y a des conneries sur le Net, mais personne n’est obligé de les lire ou de les regarder. Ce qui n’est pas le cas de la connerie mainstream qui elle est bombardée chaque jour, chaque heure, chaque minute dans la tête des non initiés.

Le documentaire Hold-Up n’est pas parfait, mais il a l’avantage de pointer les faiblesses du camp qui n’est dominant que par les moyens matériels, pas par le nombre ni l’éthique.

Dans cette entreprise de haine et de mensonge, Tristan peut compter sur le dessinateur nullissime Xavier Gorce, animé lui aussi d’une haine pour tout ce qui est français et libre, les Gilets jaunes pourront en témoigner. Et comme par hasard, on retrouve Gorce sur Le Monde...

 

On pourra le rajouter dans la liste des attachés de presse du Big Pharma, qui n’est que la version sanitaire – ou empoisonneuse – de la dominance mondialiste, celle qui a lancé le Great Reset contre les peuples.

C’est sûr, avoir avec soi Tristan, Gorce et Libé, ça fait son poids en termes de haine et de désinformation mais ça ne fait pas une équipe, et surtout, une équipe qui gagne. La France les battra, c’est dans l’ADN de notre nation.

On va rire un dernier coup avec ce tweet du pauvre Mahjoubi, le cuistot devenu ministre ou presque, qui tente d’avertir les foules de la nocivité de l’information non contrôlée :

 

Il auront beau haïr, dénoncer, censurer, ils n’arriveront pas à arrêter le tsunami qui se lève. Quand on voit Mounir ou Tristan essayer d’avertir les foules des dangers de l’information non oligarchique, on comprend qu’ils n’ont rien compris au film : le peuple n’est pas avec eux et ne le sera jamais. Ils dénoncent les résistants à des gens de plis en plus rétifs à leur propagande, car avec toutes les violences oligarchiques en cours (répressions terroriste, sanitaire et économique), les consciences commencent à se réveiller !

Évaluation de la cote de popularité du Tristan

Le petit-fils Mendès et le fils Huchon, deux grands travailleurs très productifs pour notre pays, font avec leur propagande 3071 vues en 2 mois, soit 50 vues par jour. Un exploit pour le camp oligarchique. Encore mille ans et ils arriveront à la popularité d’E&R.

La cerise sur le clafoutis (à vous de la trouver)

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page