Pédagogie : Raoult explique à Ruquier que le confinement n’est pas efficace

E&R
09/11/2020
05:12

Pédagogie : Raoult explique à Ruquier que le confinement n’est pas efficace

« La mesure qui était raisonnable pour éviter une deuxième épidémie, c’était de fermer les frontières... À partir du moment où on a ouvert nos frontières, des centaines de milliers de personnes sont arrivées en France avec des virus nouveaux, des virus qui avaient des évolutions différentes. »

Tout est dit de manière à la fois précise et implicite par le Pr Raoult chez Ruquier dans On est presque en direct (ONPD ?) samedi 7 novembre 2020 : le confinement n’a pas arrêté la propagation du virus, car nous sommes un pays ouvert à tous les vents. La fermeture des frontières aurait pu empêcher la contamination du pays, mais quand on est un pays sous le joug mondialiste, il ne peut en être autrement. Dans ces conditions, le confinement et le reconfinement ne peuvent être que des mesures politiques, et non sanitaires.

Des mesures pour enfermer et punir, pour reprendre la terminologie de Foucault, mais pas des mesures pour soigner. Soigner ? Les médecins de ville n’ont curieusement pas eu le droit de le faire, et dans les hôpitaux, on a officiellement bloqué la prescription d’hydroxychloroquine (même si elle se donne sous le manteau, surtout à des personnalités).

On n’est pas en train d’interpréter les sages paroles de l’infectiologue de Marseille, on poursuit sa démonstration là où lui ne peut pas aller, pour des raisons de budget et de politique, justement.

« On ne peut pas dire qu’il y ait moins de cas dans les pays confinés que dans les pays qui ne sont pas confinés, je pense qu’un des éléments majeurs c’est le flux, en particulier nous la France on est un point chaud comme l’Angleterre, comme l’Italie, comme l’Espagne, de voyages, en particulier on fait du tourisme, on est des points chauds de circulation et ça on n’y pourra rien, quand on va rouvrir on va être à nouveau des points chauds de circulation. Il n’y a pas d’évidence dans les études que l’on a que les gens qui ont été confinés ont eu moins d’anticorps, ont été moins infectés, on a des évidences au contraire qu’ils ont été plus infectés, ceux qui sont restés chez eux que ceux qui sont sortis. »

« Interrogé sur le coup de colère d’Olivier Véran à l’Assemblée nationale le 3 novembre dernier, qui avait notamment évoqué "un jeune patient âgé de 28 ans en réanimation", Didier Raoult a tenu à rappeler que la Covid-19 touchait surtout les plus âgés. "Il faut revenir sur terre. Ce n’est pas la peine de délirer avec l’émotion, moi aussi je peux vous foutre la trouille tous les jours. Vous montrez une image terrible et tout le monde s’affole", a-t-il déclaré. » (La Dépêche)

Pendant que Ruquier tentait de faire remonter sa cote en grimpant sur le dos de Raoult, le soignant le plus populaire de France qui, s’il le voulait, pourrait avoir un destin politique, Karine Lacombe, l’agent anti-Raoult du printemps dernier, était invitée chez Bourdin pour faire la promotion du Système et du Covid. Sa mission ? Entretenir la psychose et donc, par ricochet, la destruction économique du pays, dont elle n’est évidemment pas directement responsable.

La dernière technique covidienne à la mode consiste à dire qu’il n’y a pas que les vieux de plus de 80 ans qui meurent du Covid, ou de la grippe, ou d’autre chose, puisqu’on sait que le régime néolibéral a mélangé à dessein les morts afin de grossir la menace épidémique. Il y a aussi les jeunes, qui devraient commencer à trembler :

 
 

L’autre mission des anti-Raoult consiste à dire que ce virus est tombé du ciel, ou du cul d’un pangolin, mais jamais de la vie d’un laboratoire qui aurait été inauguré par le couple franco-chinois, avec l’INSERM et Pasteur pas loin...

 

La désinformation et l’intoxication sont devenus inhérentes aux médias mainstream qui ne sont plus les médias dominants puisque depuis 2019, ils ont été dépassés en audience par les réseaux sociaux. Et même si ces derniers subissent la plus intense campagne de censure et de surveillance qu’on a connue, ils sont toujours rétifs à relayer la propagande des agents du Système. Il faut voir les commentaires sous les tweets des collabos du Système...

Du côté des Français, et des plus démunis d’entre eux, le Covid, c’est ça :

 

Quelque chose qui ressemble au paradis néolibéral des pourritures mondialistes...

Quand toutes les catégories visées par le programme de destruction économico-sociale qui avance masqué derrière le prétexte d’une grippe artificielle (produite en labo) feront leur jonction, alors on pourra parler de convergence des luttes, mais pas celle des gauchistes qui pensent que le peuple, comme Biden ou Macron, c’est l’adjonction des minorités sexuelles, ethniques et confessionnelles brimées par la majorité.
On parle du vrai peuple, celui qui fait la richesse du pays, pas les parasites du haut et du bas, autrement dit les racailles qui bouffent sur le dos de la bête (immonde mais pas tant que ça quand il s’agit de l’exploiter).

Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page