Le président du parti conservateur VIA, la voix du peuple a annoncé que si Éric Zemmour était candidat à la prochaine élection présidentielle, il se désisterait en sa faveur. Il pose néanmoins deux conditions. Le 22 septembre, le président de VIA, la voix du peuple (ex-Parti chrétien démocrate) a annoncé au micro de Sud Radio qu'il serait « prêt à effacer [sa] candidature » derrière celle d'Éric Zemmour, dans l'hypothèse où le journaliste serait candidat à l'élection présidentielle du printemps prochain. - Septembre / , , ,
egaliteetreconciliation.fr
« Moi je vis avec un homme déconstruit. » pic.twitter.com/a7BcP1kAxe— Damien Rieu (@DamienRieu) September 22, 2021 "Moi par exemple je vis avec un homme déconstruit et j'en suis hyper heureuse. Je ne fais pas confiance à des hommes ou femmes qui n'ont pas fait le chemin de la déconstruction car iels ne peuvent pas répondre aux besoins des opprimé.e.s face aux discriminations"@sandrousseau pic.twitter.com/uDgvlwtdeT— Pablo FLYE (@FlyePablo) September 22, 2021
fdesouche.com
[…] De nombreux pays occidentaux, dont la France, avaient déjà boycotté ce sommet en 2009, ainsi que celui de 2011, pour s’élever contre des déclarations antisémites qui y avaient été prononcées. La première conférence de Durban, du 31 août au 8 septembre 2001, quelques jours avant les attaques terroristes du 11 septembre, avait été marquée par de profondes divisions sur les questions de l’antisémitisme, du colonialisme et de l’esclavagisme. Les Etats-Unis et Israël avaient quitté la conférence en protestant contre le ton de la réunion. Cette année, “nous avons fait doubler le nombre de pays qui boycotteront Durban”, s’est félicité lundi l’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan sur son compte Twitter. […] i24news
fdesouche.com
Allemagne – Une conférence de presse avec deux pathologistes de renom a eu lieu à Reutlingen le 20 septembre 2021. Le Prof. Dr. Arne Burkhardt et le Prof. Dr. Walter Lang, deux scientifiques ont confirmé le contenu du rapport du Prof. Dr. Peter Schirmacher sur les liens établis lors d’autopsies entre la vaccination anti-Covid et les décès de plus en plus nombreux de personnes vaccinées. Le Prof. Dr. Peter Schirmacher, qui dirige les services d’autopsie, a trouvé une relation de causalité avec la vaccination dans un tiers des décès survenus dans les 14 jours après la vaccination Covid 19. Lors de leur conférence de presse, les pathologistes ont souligné que la situation était alarmante. Au cours de leurs autopsies, les scientifiques sont entrés dans les moindres détails et ont utilisé les dernières technologies. Parce que c’était le seul moyen d’établir un lien avec les vaccins, a déclaré Burkhard dans l’introduction. Le Prof. Dr. Burkhard a notamment déclaré : « Parmi ce que je vous montre, il y a beaucoup de choses que j’ai vu pour la première fois. Je ne peux pas encore vous nommer certaines choses, car je cherche toujours des noms pour les désigner. »
« Nous procédons ici à une évaluation par les pairs avec de nombreux collègues »
“Des effets graves sont probablement diagnostiqués à tort comme des crises cardiaques par de nombreux pathologistes”
“On trouve des accumulations de lymphocytes partout” Dans tous les cas, le système immunitaire a été attaqué. Certains diagnostics sont difficiles et souvent mal interprétés. Après cette conférence de presse, chaque vaccinateur devra revoir attentivement ses certitudes. Les sociétés pharmaceutiques impliquées doivent répondre de toute urgence aux questions posées par ces scientifiques de haut niveau.
D’ici là, chacun doit se demander s’il prend le risque d’une telle “vaccination” et expose son système immunitaire à ce danger. L’article En Allemagne, les autopsies confirment que le “vaccin” anti-Covid est la cause de nombreux décès est apparu en premier sur medias-presse.info.
medias-presse.info
Pour rappel : l'arrestation du docteur Théron, bien connu des habitants de sa commune, qui guérissait « illégalement » ses patients à partir au protocole Raoult La réaction de Fleur Teriinohorai, professeur : La réaction de Christopher Marty devant l'hôpital du Taaone, où le docteur Théron fut amené après son arrestation musclée : La manifestation du 18 septembre contre l'obligation vaccinale : - Septembre / ,
egaliteetreconciliation.fr
Selon nos informations, l’actuel ministre de la justice est visé par une plainte pour menaces physiques et violences psychologiques, déposée le 21 septembre par l’avocate Nathalie Tomasini. Elle lui reproche un geste jugé menaçant et des propos tenus avant sa nomination au gouvernement, en marge du procès d’un féminicide en février 2020. «Saloperie de pute », « hystériques », « hontes du barreau »… Dans une plainte déposée devant le procureur de la République d’Évreux le 21 septembre, l’avocate Nathalie Tomasini accuse l’actuel ministre de la justice d’avoir prononcé ces mots lors d’une suspension d’audience d’un procès en appel à la cour d’assises de l’Eure en février 2020. Éric Dupond-Moretti était alors avocat, et défendait Jean-Marc Capron, finalement condamné à 15 ans de réclusion criminelle, pour l’assassinat de son ex-compagne Claire Besnard. La famille de cette dernière était, elle, défendue par Me Tomasini et son ex-associée Me Janine Bonaggiunta. […] Médiapart
fdesouche.com
Alors que dans “Secret story”, l’émission de téléréalité de Telecinco, on parle de grossophobie, dans la version américaine de “Big Brother”, qui en est actuellement à sa 23e édition et qui est sur le point de se terminer, on parle de racisme inversé après que six concurrents noirs se sont secrètement associés pour faire en sorte que, pour la première fois de son histoire, le gagnant de l’émission de téléréalité ne soit pas blanc. Et il en sera ainsi, puisque les six, regroupés sous le nom de “The Barbecue”, ont réussi à évincer les dix autres. Il y a un an, CBS a annoncé une plus grande diversité dans ses formats de non-fiction, principalement la télé-réalité : la moitié des candidats devaient être noirs, indigènes ou “personnes de couleur” (c’est-à-dire non blanches). Le radiodiffuseur a également garanti que 25 % du budget consacré à la non-fiction irait à des créateurs et producteurs de couleur. Certains net-citoyens ont alors souligné qu’un tel pourcentage ne correspond pas à la réalité ; en 2016, plus de 60% de la population américaine était blanche. Un tel système de quotas (similaire dans la fiction, mettant en scène principalement des hommes blancs) était manifestement une réponse aux critiques systématiques émanant de l’intérieur et de l’extérieur des “émissions de téléréalité” telles que “Big Brother” et “Survivor”, accusées de ne pas être assez diversifiées et de ne pas tenir compte des commentaires racistes des participants (cela s’est produit lors de la 15e saison de “GH” aux États-Unis). Une candidate de “Big Brother” a critiqué un producteur qui lui a demandé de jouer une femme noire “insolente”. Une autre candidate de “Survivor” a proféré des insultes racistes pendant la compétition, ce qui a donné lieu à un débat à la caméra qui n’a jamais été diffusé ; elle a fait valoir que la sélection de quelques Noirs par saison n’était pas suffisante et que le montage (des heures de tournage condensées en 45 minutes par épisode) perpétuait les stéréotypes. Ainsi, “The Bachelor”, une compétition de rencontres dans laquelle un groupe de femmes doit conquérir un homme, a eu son premier célibataire noir, Matt James, après 25 éditions en 2021. Lui-même, dans une interview accordée au magazine Variety, a reconnu la pression initiale. Il a fini par sortir avec une jeune femme accusée d’être raciste pour avoir participé à une fête sur le thème de la sécession lorsqu’elle était étudiante à l’université. En 2017, Rachel Lindsay est devenue la première Afro-Américaine à jouer dans la version inversée de “The Bachelorette”, dont la 16e saison, diffusée il y a un an, a vu le personnage titulaire s’exprimer lors d’un rendez-vous sur le mouvement Black Lives Matter. C’est dans ce contexte que la 23e édition de “Big Brother” est arrivée sur CBS en juillet dernier avec la promesse du casting le plus diversifié de son histoire. C’était une façon de faire son autocritique et de satisfaire une partie du public ; une autre, en revanche, n’a pas apprécié ce rebondissement et, depuis sa première, observe l’alliance entre six concurrents noirs dont le but était d’obtenir l’immunité (par des épreuves) et d’expulser leurs compagnons blancs. Dans la version américaine de “Big Brother”, contrairement à la version espagnole, il n’y a pas de vote du public ; ce sont les concurrents qui se nomment et s’expulsent les uns les autres, de sorte qu’il y a eu toutes sortes d’alliances (entre hommes ou femmes exclusivement) et de désaccords ultérieurs au cours de ces deux décennies de diffusion. Certains téléspectateurs se sont demandé si cette dernière alliance, formée dès la première semaine, ne constituait pas un racisme inversé, puisque le vote était basé sur la race du candidat : que se passerait-il si un groupe de candidats blancs s’entendait pour éliminer tous les candidats noirs ? D’autres fans, en revanche, affirment que cela est approprié après des années d’alliances entre concurrents blancs. Il semble que ce que l’édition a perdu, c’est l’imprévisibilité, bien que certains fans de télé-réalité se soient réinscrits précisément à cause de “La barbacoa”, dont la progression est commentée avec ferveur sur les réseaux sociaux et les sites web tels que Twitter et Reddit. Pourtant, expulsion après expulsion, l’animatrice de ‘Big Brother’ Julie Chen n’a pas mentionné cette alliance lors des interviews des anciens candidats. Le format semble avoir “ignoré” ce mouvement (en le montrant, oui, mais pas en le mettant en évidence) afin de ne pas perdre un public déjà désabusé. C’est le week-end dernier que le présentateur a annoncé aux résidents qu’ils étaient entrés dans l’histoire. En tant qu’Américaine d’origine asiatique, elle a estimé que c’était une victoire. ABC.es
fdesouche.com
Le Dr Bertrand Legrand réagit à la déclaration de Gabriel Attal pour qui la vaccination est une “réussite française”. L’occasion d’évoquer avec lui l’opportunité de la vaccination pour les enfants et de faire un état des lieux sur le nombre de cas Covid et les risques d’une reprise de l’épidémie.     Le porte-parole du …
bvoltaire.fr
Le ténor des barreaux est-il allé trop loin ? L'avocate Nathalie Tomasini a déposé plainte contre l'actuel ministre de la Justice et ancien avocat pénaliste Éric Dupond-Moretti pour « violences psychologiques » et « menaces », a appris France Télévisions, mercredi 22 septembre, auprès de son avocat. Cette plainte fait suite à un procès pour féminicide qui s'est déroulé à Evreux (Eure) en février 2020. Lors de ce procès, Éric Dupond-Moretti était avocat de la défense de l'accusé, et Nathalie Tomasini, - Septembre / ,
egaliteetreconciliation.fr

Pages

Nos médias