Pourquoi BHL soutient-il Didier Raoult (et la chloroquine) ?

E&R
23/03/2020
03:14

Pourquoi BHL soutient-il Didier Raoult (et la chloroquine) ?

On savait qu’il y avait deux tendances lourdes (dans tous les sens du terme) au sein du lobby sioniste français, avec à notre gauche le socialo-sionisme d’un Attali ou d’un BHL, et à notre droite le national-sionisme d’un Zemmour ou d’un Goldnadel.

Certains imaginent que cette dualité apparente cache le moyen de contrôler les deux bords opposés ou les deux extrêmes sur le segment politique actuel, mais il y a eu des heurts entre les tenants de ces deux lignes. Par exemple, Attali et Zemmour en sont venus aux mots à plusieurs reprises.

 

Aujourd’hui, le coronavirus vient rebattre les cartes, et l’on décèle un perceptible changement d’attitude chez les représentants non élus de ce parti non existant mais très influent dans notre système médiatico-politique. La guerre ouverte entre le couple Lévy-Buzyn et le chercheur Didier Raoult ne date pas d’hier, mais elle a ouvert un débat chez les défenseurs des représentants officiels de la santé française.

Un échange de tweets assez particulier a eu lieu le 22 mars 2020. Il met aux prise Alexandre Benalla, qu’on ne présente plus, et David Masson-Weyl, élu du Grand Est chez Les Patriotes de Florian Philippot, avec en prime une intervention de BHL :

Comme dirait Chevènement, des lignes sont en train de se croiser ! Que signifie la défense de Raoult par BHL ? Si BHL était logique, il prendrait la défense du duo Lévy-Buzyn, pas par homonymie, mais parce qu’il s’agit de la ligne officielle et que BHL, au service du pouvoir profond, a toujours été proche du pouvoir officiel : il est une passerelle entre les deux. Cela voudrait alors dire qu’en soutenant Raoult, BHL valide le choix industriel de Novartis, qui se dit prêt à livrer 130 millions de doses de chloroquine aux USA, à Israël et à la France qui sont en train d’effectuer des tests à plus grande échelle sur ce médicament.

« D’autres laboratoires, dont le français Sanofi et l’israélien Teva, ont annoncé vouloir fournir des stocks d’hydroxychloroquine. »

Une explication économique ?

« Le géant israélien des médicaments génériques Teva a annoncé vendredi qu’il allait fournir gratuitement aux hôpitaux américains dix millions de doses de sa molécule anti-paludique hydroxychloroquine, qui pourrait s’avérer efficace pour combattre la pandémie de coronavirus. » (i24news)

La logique politique aurait voulu que BHL soutienne le camp adverse de Raoult, dont les recherches ont été louées par Donald Trump en personne. Mais on sait que le très sioniste Christian Estrosi se soigne à la chloroquine, qu’il en a fait l’éloge et qu’il en a stocké pour les Niçois. Tout ceci est très embrouillé, mais nous ne lâchons pas l’affaire, tant BHL est l’une des girouettes qui indique le sens du vent du pouvoir profond.

Les réactions des internautes expriment une profonde perplexité

 
 
Youtube Terms of Service (ToS), this website is using of YouTube API Services and Google Privacy Policy, Google Security Setting page